Valérie Trierweiler parle de sa rupture avec François Hollande



0
(0)

Photo : © Gilles Bassignac / Capa Pictures / Europe 1
Photo : © Gilles Bassignac / Capa Pictures / Europe 1

Annonces

Quelques semaines après l’affaire Closer et la révélation de la liaison entre François Hollande et Julie Gayet, le président a officialisé samedi sa rupture avec Valérie Trierweiler. L’ex Première Dame, partie en voyage humanitaire en Inde, s’est confié pour la première fois sur leur séparation auprès de quelques journalistes, dont ceux de RTL et iTélé présents sur place.


Annonces

« Je ne l’ai pas poussé à devenir président, je n’ai jamais rêvé d’entrer à l’Élysée » a expliqué Valérie Trierweiler, avouant à demi-mot que la campagne présidentielle pourrait avoir eu raison de leur couple.

« Ma séparation est une rupture, pas un licenciement. Il n’y a pas eu de préavis » a-t-elle déclaré, en réponse aux attaques de Nathalie Kosciusko-Morizet.

« Nous ne sommes pas en guerre, nous continuons de nous appeler » a-t-elle précisé concernant l’état actuel de ses relations avec François Hollande.


Annonces

Quant à ses projets maintenant qu’elle n’est plus Première Dame, Valérie Trierweiler aimerait se consacrer à l’humanitaire. Et elle a confié appréhender son retour en France : « Forcément je vais bien aujourd’hui mais dans un mois, qui sait. ».

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

Aucune note

Liens sponsorisés


Annonces


Annonces