Procès Scarlett Johansson vs Grégoire Delacourt : verdict le 2 juillet



0
(0)

Comme vous le savez peut-être, la belle Scarlett Johansson a décidé d’attaquer l’écrivain Grégoire Delacourt suite à la publication de son roman « La Première chose qu’on regarde ».


Annonces

L’actrice n’a pas apprécié de voir sa personne et son nom utilisés dans ce qui n’est pourtant qu’un roman. Elle réclame aujourd’hui réparation pour « violation et exploitation frauduleuse des droits de la personnalité ».

Elle demande aujourd’hui solidairement à Grégoire Delacourt et à son éditeur (ndrl : JC Lattès) la modique somme de 50.000 euros de dommages et intérêts.

Crédits : PR Photos

Annonces

Par cette action l’actrice souhaite aussi obtenir « l’interdiction de la cession des droits de reproduction et d’adaptation de l’ouvrage et toute utilisation non autorisée de son nom ».


Annonces

Il y a quelques mois Grégoire Delacourt avait déclaré ne pas comprendre la démarche de l’actrice. « C’est juste un peu flippant de se dire que quand on parle d’un personnage dans un roman, la justice peut s’en mêler, c’est assez triste » avait-il déclaré au micro de RTL avant de redire toute l’admiration qu’il portait à une actrice à qui il entendait simplement rendre hommage.

Voici le résumé du livre tel qu’il est proposé par l’éditeur : Le 15 septembre 2010, Arthur Dreyfuss, en marcel et caleçon Schtroumpfs, regarde un épisode des Soprano quand on frappe à sa porte. Face à lui : Scarlett Johansson. Il a vingt ans, il est garagiste. Elle en a vingt-six, et elle a quelque chose de cassé….

Et c’est la 17e chambre du tribunal de grande instance de Paris qui a été chargée de statuer sur cette affaire. Elle rendra son verdict le 2 juillet prochain.

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

Aucune note

Liens sponsorisés


Annonces


Annonces