Valérie Trierweiler : elle n’accepte pas les accusations de mensonge


© Arenes Editions
© Arenes Editions
Alors que son livre « Merci pour ce moment » s’est déjà vendu à 500 000 exemplaires, Valérie Trierweiler a décidé de contre-attaquer et de tacler tous ceux qui l’accusent d’avoir menti pour faire le buzz et ainsi assurer de bonnes ventes à son ouvrage.

Dans un entretien accordé à Paris Match, elle est notamment revenue sur cette polémique tout en expliquant ce qui l’avait poussé à écrire ce livre


ANNONCES

« L’écriture m’a aidée à surmonter le passé. Je n’accepte pas les accusations de mensonges. » a t-elle notamment déclaré.

Comme pour expliquer les ravages du « pouvoir »,  l’ancienne compagne de François Hollande a rajouté   « La politique isole de tout et de tous. Un dirigeant ne voit pas la réalité ». Faut-il comprendre que les responsabilités ont changé l’actuel locataire de l’Elysée ?


ANNONCES

Valérie Trierweiler a aussi expliqué pourquoi elle avait préféré partir à Madagascar auprès des plus pauvres plutôt que d’assurer la promo de son livre. En même il n’en avait pas vraiment besoin…

« Personne ne me reconnaît au fin fond d’un village de Madagascar ou dans un quartier défavorisé au bout du monde. C’est sans doute la meilleure façon de passer à autre chose, de tourner la page. Et d’être enfin moi-même, libérée du passé. »

Interview complète à découvrir dans les pages du nouveau numéro de Paris Match, en kiosques dès aujourd’hui.

Aucun vote actuellement

Notez cet article

LIENS SPONSORISES