Monaco : les jumeaux d’Albert et Charlène sont attendus à la mi-décembre!



0
(0)
Crédits : PR Photos
Crédits : PR Photos

Annonces

Au début du mois d’octobre, et après de longues semaines de rumeur, Charlène Wittstock confirmait dans les colonnes du magazine britannique Hello qu’elle était bien enceinte de jumeaux.


Annonces

Une simple officialisation puisque dès le mois de juin dernier un journaliste sud-africain, proche de la famille et notamment du père de Charlène, vendait la mèche sur Twitter.

« Mon vieux camarade de Bulawayo Mike Wittstock m’a appelé pour me dire que sa fille était enceinte de jumeaux. Félicitations à la princesse Charlène et à Albert ! » avait t-il notamment écrit.

Aujourd’hui, et pour la première fois, Albert s’est confié sur sa future paternité dans le cadre d’un entretien accordé à Monaco Matin.


Annonces

Nous en retiendrons qu’il est très heureux et très impatient de cette double naissance, qu’il n’a pas souhaité connaître le  sexe des deux enfants mais aussi et surtout que cette naissance devrait avoir lieu si tout se passe bien à la mi-décembre.

« La double naissance est prévue aux alentours de Noël » a t-il déclaré avant de rajouter aussitôt « Mais comme il s’agit d’une grossesse gémellaire, elle aura certainement lieu une dizaine de jours avant ».

Et Charlène dans tout ça ? Elle va très bien selon Albert « Elle se porte bien (… ) elle est sereine, mais je tiens à ce qu’elle se ménage pour que tout se passe au mieux» a t-il ensuite précisé.

A noter que Charlène a fait une courte apparition aujourd’hui au balcon du=u palais princier et ce à l’occasion de la Fête nationale.

« Qui sera l’héritier du trône ? »

Cette double naissance à venir est aussi un vrai casse tête en termes de succession. Il y a quelques semaines à peine Stéphane Bern, le spécialiste des têtes couronnées, a donné son avis sur la question au micro de RTL.

Première possibilité des jumeaux mixtes. Dans ce cas la solution est toute trouvée. Monaco étant l’une des dernières monarchies à appliquer la primogéniture mâle, c’est le garçon qui sera alors automatiquement l’héritier. Mais c’est après que les choses se ‘compliquent’ un peu. « Si c’est une césarienne, ça peut arriver, c’est le choix du médecin » a expliqué Stéphane Bern.

Pour un accouchement par voie naturelle, il a rajouté « On dit dans la tradition ancienne que le deuxième enfant qui sort par voie naturelle est le premier conçu ». Pour faire court, et si la logique est respectée, c’est donc au deuxième enfant que reviendra la lourde responsabilité de succès à Albert sur le trône !

Quant aux deux autres enfants du Prince Albert, nés tous les deux hors mariage, ils n’ont aucune chance d’accéder au trône. « Les enfants qui sont nés en dehors d’une union catholique et légitime ne sont pas dynastes (…) donc Jasmine ou le petit Alexandre n’ont aucun droit au trône ».


Charlène de Monaco enceinte de jumeaux : « un… par rtl-fr

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

Aucune note

Liens sponsorisés


Annonces


Annonces