Intégrisme : le plan de Hollande pour l’Éducation


Photo : © Raymond Depardon / DILA - LA DOCUMENTATION FRANçAISE - 2012
Photo : © Raymond Depardon / DILA – LA DOCUMENTATION FRANçAISE – 2012

ANNONCES

Selon une information de nos confrères d’Europe 1, et face à la montée de l’intégrisme, François Hollande va présenter son plan pour l’éducation aujourd’hui à l’occasion de ses vœux au monde éducatif.

Conscient du rôle de l’école dans la lutte contre la montée des intégrismes, le président de la République va annoncer un ensemble de mesures, sur la laïcité, la République ou encore l’autorité. Europe1 en a dévoilé en exclusivité les grandes lignes.

La laïcité au cœur du dispositif. Le principal thème est celui intitulé « laïcité et transmission des valeurs républicaines ». Concrètement, l’Elysée va annoncer la mise en œuvre de modules de formation sur la laïcité, au moment de l’apprentissage du métier d’enseignant mais aussi en formation continue.

Autre mesure concrète pour l’école : instaurer pour les élèves un apprentissage au monde des médias et d’internet, notamment pour lutter contre le recrutement sur la toile et l’auto-embrigadement. Toujours dans ce chapitre laïcité, le gouvernement va exiger des enseignants qu’ils fassent participer leurs élèves aux journées de commémoration pendant l’année.


ANNONCES

Faire participer la société civile. La deuxième mesure, pas la moins innovante, consiste à faire entrer des acteurs extérieurs à l’école : des entreprises, des intellectuels, des médias, pour soulager la tâche éducative des enseignants et enrichir le cursus.

Autorité et lutte contre les inégalités. François Hollande veut également mettre le thème de l’autorité au cœur de son plan. La principale mesure : réactiver le conseil de discipline et améliorer la possibilité de sanctionner. Enfin, l’exécutif prévoit tout un panel de mesures pour lutter contre les inégalités : aide à l’implication et à la compréhension du Français pour les parents, lutte contre le décrochage scolaire etc.

Un correctif budgétaire à l’été. Toutes ces mesures vont nécessiter des moyens supplémentaires. Et l’Elysée fait tourner les calculettes. Entre les mesures d’éducation et les mesures anti-terroristes, c’est en dizaines, voir en centaines de millions d’euros que le plan va se chiffrer. François Hollande va recevoir dans les semaines qui viennent ses ministres individuellement pour leur demander des efforts. Il y aura, donc, des coupes. Et le tout fera l’objet d’un correctif budgétaire à l’été.

Aucun vote actuellement

Notez cet article

LIENS SPONSORISES