Cannes : « Mon Roi » de Maïwenn divise les critiques !…


Et si Maïwenn décrochait la prestigieuse Palme d’Or cette année, quatre ans après avoir reçu le Prix du jury pour « Polisse » ? C’est ce que beaucoup pensent après l’entrée en compétition de son nouveau film « Mon Roi » dimanche au 68ème Festival de Cannes.

« Mon Roi » a reçu des avis partagé des critiques depuis sa projection dimanche soir. Certains envisagent le meilleur pour la remise des prix de cette édition 2015 tandis que d’autres n’hésitent pas à parler de « naufrage ».

© Shanna Besson
© Shanna Besson

ANNONCES

Vincent Cassel, Emmanuelle Bercot, et Louis Garrel portent ce film d’amour de Maïwenn.

Pour Gala, « Maïwenn filme avec légè­reté et subti­lité une histoire d’amour déstruc­teur pour­tant lourde et doulou­reuse ».


ANNONCES

Cinéma Teaser affirme que « la force du film repose sur le ton juste et quotidien de ses formidables comédiens ».

Pour Première, « Mon roi est un regard féminin et les moments où Maïwenn tient cette promesse sont des instants de grâce ».

Quant à Télé Loisirs, ils espèrent déjà la Palme d’Or pour ce film : « Une vraie claque. On espère une couronne pour son Roi ».

A l’inverse, Ecran Large parle de « déluge de médiocrité » et « d’improvisation » même si le journaliste reconnait que « Vincent Cassel délivre une performance saisissante ».

Synopsis : Tony est admise dans un centre de rééducation après une grave chute de ski. Dépendante du personnel médical et des antidouleurs, elle prend le temps de se remémorer l’histoire tumultueuse qu’elle a vécue avec Georgio. Pourquoi se sont-ils aimés ? Qui est réellement l’homme qu’elle a adoré? Comment a-t-elle pu se soumettre à cette passion étouffante et destructrice ? Pour Tony c’est une difficile reconstruction qui commence désormais, un travail corporel qui lui permettra peut-être de définitivement se libérer …

Aucun vote actuellement

Notez cet article

LIENS SPONSORISES