Ségolène Royal : elle a une dent contre le NUTELLA


Crédits : PR Photos
Crédits : PR Photos
[Environnement]

Le nouveau combat de Ségolène Royal semble en amuser plus d’un. Et pourtant il est on ne peut plus sérieux ! Notre  ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie a en effet décidé de s’attaquer au NUTELLA !


ANNONCES

Et une fois de plus c’est l’huile de palme qui est pointée du doigt, l’un des ingrédients « essentiels » de la célèbre pâte à tartiner que son fabricant (ndrl : Ferrero) s’est d’ailleurs vanté d’utiliser.

Evoquant les problèmes de déforestation massive, Ségolène Royal a déclaré devant les caméras du Petit Journal de Canal + « Il faut arrêter de manger du Nutella par exemple parce que c’est l’huile de palme qui a remplacé les arbres. Et donc il y a eu des dégâts considérables ». Puis de leur conseiller d’utiliser d’autres matières premières.


ANNONCES

Ce n’est pas la première fois que NUTELLA est dans le viseur du gouvernement. En 2011, il avait même été envisagé la création d’une taxe de 300% sur l’huile de palme, une taxe que certains avaient appelé « Taxe Nutella ».

En 2010 le Nouvel Obs avait indiqué dans sa version papier que le Nutella était dans le collimateur de l’Union Européenne car considéré comme trop gras et trop sucré, une information rapidement démentie à l’époque par l’attaché de presse du Parlement Européen.

Sans vouloir faire de publicité pour telle ou telle marque, sachez que d’excellentes pâtes à tartiner sans huile de palme existent sur le marché. Bien souvent elles sont commercialisées sous la marque des distributeurs.

Aucun vote actuellement

Notez cet article

LIENS SPONSORISES