« Les 33 » : ce film qui divise le Chili


[DEBAT] Vous vous souvenez très certainement de ce terrible fait divers survenu en 2010 dans la mine de San José au nord de Copiapó (Chili). Un effondrement survenu le 5 août avait laissé craindre le pire : 33 mineurs que l’on croyait morts finiront pas donner signe de vie après plusieurs jours de recherches. Coincés à 688 mètres de profondeur et à environ 5 km de l’entrée de la mine, ils n’en sortiront après qu’une attente interminable de 69 jours !

capture écran © 220th Century Fox Chilie
capture écran © 220th Century Fox Chilie

ANNONCES

De cet accident minier de Copiapó qui est encore dans toutes les mémoires, Patricia Riggen en a fait un film. Il est sorti ce jeudi au Chili. Dans les rôles principaux Antonio Banderas, Martin Sheen, Rodrigo Santoro ou bien encore Juliette Binoche.

Un film qui divise au Chili, certains des mineurs déplorant un show et une réalité bien différente. L’un d’entre-eux dit vouloir récupérer les droits de son histoire et dénonce le « pillage » des droits de commercialisation de l’extraordinaire saga.

D’autres au contraire se félicitent de ce film à l’image de Mario Sepulveda qui trouve que tout est clair et se dit persuadé que tout le monde finira par y trouver son compte. Et de rajouter toutefois qu’une série aurait peut-être été mieux adaptée, chacun des 33 mineurs ayant sa propre version des faits car ayant vécu de manière différence cette incroyable aventure.


ANNONCES

Synopsis : Le 5 août 2010 au Chili, suite à un effondrement dans une mine de cuivre et d’or, 33 personnes se retrouvent coincées dans les décombres. Réfugiés dans un abri à 700 mètres de profondeur, ces mineurs attendent que des équipes de secours viennent les récupérer. L’attente sera interminable et le périple durera 69 jours…

Aucun vote actuellement

Notez cet article

LIENS SPONSORISES