Le Festival de la BD d’Angoulême menacé de boycott



0
(0)

Accusé de sexisme il y a quelques mois avant le lancement de l’édition 2016,le Festival de la BD d’Angoulême est maintenant en danger. En effet, il est menacé de boycott par les éditeurs de bandes-dessinées.


Annonces

Festival d'Angoulême 2016 : le programme dévoilé


Annonces

Hier, les éditeurs ont réclamé dans un communiqué de presse une refonte rapide et urgente du festival, demandant même la ministre de la culture la nomination d’un médiateur.

« Le festival doit être repensé en profondeur, dans sa structure, sa gouvernance, sa stratégie, son projet, et ses ambitions » a déclaré le Syndicat national de l’édition.


Annonces

« Conséquence de l’absence à la fois d’une vision partagée et d’une gouvernance efficace, la dernière édition du festival a cumulé les errements »

Et le syndicat n’est vraiment pas tendre avec la dernière édition du Festival d’Angoulême, pointant du doigt « l’absence de femmes dans la liste des auteurs éligibles au Grand Prix de la Ville d’Angoulême, le mécontentement des auteurs souvent mal traités par l’organisation, la baisse de la fréquentation, l’opacité dans les sélections des prix, la cérémonie de clôture désastreuse ».

La nouvelle ministre de la culture, Audrey Azoulay, va donc devoir se charger du dossier. Le syndicat des éditeurs de BD demande à la rencontrer.

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

Aucune note

Liens sponsorisés


Annonces


Annonces