Les Rolling Stones interdisent à Donald Trump d’utiliser leur musique



0
(0)
©Universal
©Universal

Annonces

Donald Trump est désormais assuré, enfin à moins d’un incroyable et peu probable rebondissement, d’être le candidat républicain pour la prochaine élection présidentielle américaine. Pour autant, on ne peut pas dire qu’il soit très apprécié du petit monde de la musique.


Annonces

Les Rolling Stones viennent en effet de lui demander officiellement de ne plus utiliser leurs chansons pour ses prochains meetings de campagne. Et de préciser que le groupe n’avait d’ailleurs jamais été consulté et n’avait jamais donné son autorisation.

Mardi soir, et après sa décisive victoire dans l’Indiana, c’est le titre « Start Me Up » qui avait été diffusé après le discours du candidat milliardaire. Quelques heures plus tôt c’est le titre « You Can’t Always Get What You » qui avait été choisi lors d’un rassemblement électoral organisé pour ses partisans.

Cela vous rappelle quelque chose ? Normal car début février c’est Adele qui lui adressait le même message.  «Adele n’a pas donné la permission pour que sa musique soit utilisée lors de campagnes politiques !» avait déclaré le porte-parole de la chanteuse cité par « The Independent ». Selon la presse britannique Adele refusait avant tout d’être associée aux idées véhiculées par cet homme politique dont les déclarations chocs sont en totale opposition avec ses convictions.


Annonces

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

Aucune note

Liens sponsorisés


Annonces


Annonces