Divorce de Johnny Depp et Amber Heard : c’est fait !



Cette fois c’est bel et bien terminé entre Johnny Depp et Amber Heard ! Alors qu’il y a une dizaine de jours à peine, la guerre semblait repartie de plus belle, un juge vient d’officialiser leur divorce mettant ainsi un terme à plusieurs mois de procédure. Selon plusieurs tabloïds américains, dont le très bien informé TMZ.com, le juge a fini par valider l’accord que nos deux ex-tourtereaux avaient conclu il y a quelques mois : Johnny Depp va verser la modique somme de 7 millions de dollars à Amber Heard.. une somme qu’elle a promis de reverser à une association caritative.

Crédits : PR Photos

ANNONCES

Alors que la tension semblait être de nouveau montée d’un cran juste avant les fêtes, le juge a estimé que la somme, telle que prévue dans l’accord initial, était suffisante pour solder cette union.

Notez que le juge a également divisé plusieurs biens qu’ils avaient acquis durant leur mariage : des propriétés immobilières et des voitures. Amber Heard a été autorisée à conserver les chiens et le cheval.

La guerre avait pourtant repris juste avant les fêtes

Juste avant Noël on apprenait que les avocats d’Amber Heard avaient « interpellé » le tribunal de Los Angeles afin que l’accord conclu soit exécuté au plus vite. Pourquoi ? Parce que Johnny Depp n’aurait soi-disant pas respecté la chronologie établie par le tribunal.


ANNONCES

Face à un tel constat  elle avait également réclamé une rené­­go­­cia­­tion de l’ac­cord dans le but d’obtenir une meilleure compensation financière mais aussi le remboursement intégral de ses frais de justice.

En guise de réponse, et selon des documents que le site E! News avait réussi à se procurer, l’avocate de Johnny Depp avait exigé qu’Amber Heard s’acquitte de la somme de 100.000 dollars au titre des frais d’avocat et de justice déjà engagés par la star de « Pirates des caraïbes ». En cas de non-paiement, elle avait alors demandé le droit de pouvoir déduire ces 100.000 dollars de la somme finale versée par son client.

Dans ces documents il était également fait référence à l’attitude de l’actrice qui ferait tout pour que les médias s’intéressent à elle mais aussi pour obtenir un accord qui lui serait davantage profitable.

Des accusations qui avaient aussitôt fait réagir Pierce O’Donnell, l’avocat d’Amber. A E! News il avait déclaré « Après ses échecs récents au box-office, je suis content que Johnny Depp semble avoir redécouvert son sens de l’humour avec cette demande risible ».

Puis d’accuser ouvertement l’acteur de ne pas vouloir se plier à ses obligations. C’est ainsi qu’il avait rajouté : « Ce n’est qu’une tentative par M. Depp et son équipe de ne pas payer à ma cliente l’argent qu’il lui doit. Nous nous réjouissons de gagner au tribunal, et de donner aux enfants malades et aux femmes dans le besoin l’argent que M. Depp leur refuse »

Puis, au début du mois de janvier, le site américain TMZ nous apprenait que l’avocate de Johnny Depp était déterminée  à prouver  « une tenta­tive flagrante de l’ex de son client de rallon­ger son quart d’heure de gloire ». Elle avait ainsi demandé au tribunal de débouter Amber afin que cette dernière ne touche pas un centime de plus que ce qui était prévu.

Lors de l’audience qui s’est déroulée ce vendredi 13 janvier 2017, le juge n’a nullement tenu compte des dernières requêtes formulées par les futurs divorcés.

Aucun vote actuellement

Notez cet article

LIENS SPONSORISES