Donald Trump : de terribles révélations sur son couple avec Melania


Selon l’enquête du magazine américain Vanity Fair, le couple formé par Donald et Melania Trump serait tout sauf un conte de fée ! Mensonges et humiliations rythmeraient ainsi leur quotidien. Bref de quoi écorner un peu plus encore l’image du 45ème Président des Etats-Unis. Reste à savoir ce qu’il y a de vrai ou pas dans toutes ces allégations… La fille de Donald Trump n’a d’ailleurs pas manqué de les rejeter en bloc affirmant que Donald et Melania avaient toujours été proches et le restaient encore aujourd’hui.

Crédits : PR Photos

Sans entrer dans les détails nous retiendrons que, selon une source citée par Vanity Fair, Donald Trump aurait été particulièrement abominable avec son épouse durant sa grossesse. Il aurait d’ailleurs posé une condition : avoir un enfant oui mais sous réserve que Melania retrouve le même corps.

Ensuite, il ne serait jamais occupé d’elle durant les 9 mois de sa grossesse. « Il ne lui deman­dait jamais de ses nouvelles, ne lui ouvrait jamais les portes, ne faisait jamais attention à elle. Il lui disait juste ‘Tu l’as voulu cet enfant' » a déclaré cette source. Et de rajouter que 35 ans correspondait pour lui à la « date de péremption d’une femme »… Et 35 ans c’était l’âge de Melania durant sa grossesse.

Vanity Fair s’est également « amusé » à répertorier certaines phrases bien dégradantes de Donald Trump envers son épouse du type : « Si Mela­nia avait un horrible accident de la route, je conti­nue­rai de l’aimer aussi long­temps que ses seins seraient intacts ». Des propos tenus par Donald Trump en personne en 2006 lors d’une émission de télévision américaine

Mais pour en revenir à aujourd’hui, et toujours selon cette source forcément anonyme, les choses n’auraient fait qu’empirer depuis l’investiture de Donald Trump en tant que 45ème Président des Etats-Unis.

Alors info ou intox ? Seuls les deux principaux intéressés doivent vraiment le savoir… Une chose est sûre Vanity Fair a suscité un BUZZ mondial. Et ça c’est bon pour les « affaires ».

Aucun vote actuellement

Notez cet article