La masturbation pour réduire les risques de cancer de la prostate ?



0
(0)
Geralt/Pixabay

Le saviez-vous ? La masturbation aurait la faculté de réduire les risques de cancer de la prostate… Enfin pour être tout à fait précis, il s’agit en fait de l’éjaculation.

En effet, et selon des chercheurs britanniques, les hommes éjaculant au moins 21 fois/mois –  soit en se masturbant , soit en ayant des rapports sexuels – auraient moins de risques que les autres d’avoir un cancer de la prostate.

Avant d’en arriver à cette surprenante conclusion, ils ont suivi 31 925 hommes en bonne santé de 1992 à 2010. Âgés de 20 à 29 ans ou de 40 à 49 ans au début de l’étude, ces volontaires ont eu pour mission de remplir un questionnaire concernant la fréquence de leur éjaculation durant ces 18 longues années.

Au terme de cette étude, 3 839 cas de cancers de la prostate ont été diagnostiqués.

Et quelque soit la tranche d’âge, les scientifiques ont constaté que les hommes ayant déclaré éjaculer au moins 21 fois par mois étaient bien moins touchés que les autres, notamment ceux déclarant 4 à 7 éjaculations/mois.

Se basant sur cette étude, le NHS, le système de santé britannique, invite donc aujourd’hui les hommes à pratiquer l’onanisme s’ils n’ont pas de partenaire(s).

Petit bémol à cette étude puisque ses auteurs n’ont pas été en mesure d’expliquer pourquoi éjaculer aussi souvent pouvait réduire les risques de cancer. D’autre part certains n’ont pas manqué de souligner que cette étude s’était uniquement basée sur de simples déclarations… et que certains peuvent bien sûr en rajouter ^^. Bref, c’est peut-être un peu léger.

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

Aucune note


Annonces