Lady Di, la femme qui s’était trompée de vie : le 23 août sur France 3


Vingt ans après la mort de la princesse Diana, France 3 va revenir sur le destin d’une icône sacrée. Dans Lady Di, la femme qui s’était trompée de vie, Gérard Miller et Anaïs Feuillette retracent le parcours d’une femme à la popularité inégalée, en mettant en lumière les difficultés qui ont jalonné son itinéraire et, d’une certaine façon peut-être, conduit à l’issue tragique survenue sous le pont de l’Alma à Paris en 1997.


ANNONCES

Lady Di, la femme qui s’était trompée de vie : présentation

31 août 1997. La nouvelle se propage telle une onde de choc. À 0h25, une Mercedes, avec à son bord la princesse de Galles et son compagnon Dodi Al Fayed, heurte de plein fouet le 13e pilier du tunnel du pont de l’Alma. Trois heures plus tard, les médecins constatent le décès de Lady Diana, suite à des blessures irréversibles.

Cet événement dramatique venait définitivement ponctuer une relation chaotique entre l’épouse du Prince Charles et la famille royale d’Angleterre. Dix-sept ans plus tôt, Diana Frances Spencer, 19 ans à peine, convolait en justes noces avec l’héritier de la couronne britannique. L’union, qui au premier abord avait tous les aspects d’un mariage d’amour, allait pourtant sévèrement battre de l’aile. Blessée par les infidélités à répétition du Prince de Galles, qui s’est marié avec la femme correspondant le plus aux critères imposés par sa famille, Lady Di, qui endure également les critiques acerbes de son époux, sombre en plein désarroi. Lui préférant Camilla Parker Bowles, son véritable amour, Charles assène à son épouse : « Comment as-tu pu penser que je serais le premier Prince de Galles à ne pas avoir de maîtresse ? » Ce à quoi, Lady Di rétorqua : « Comment as-tu pu penser que je pourrais autant souffrir sans que cela ne se voie ? ».


ANNONCES

En réponse à l’attitude cavalière de Charles, Diana entretient également de nombreuses relations extra-conjugales. Le 11 juillet 1997, un an après son divorce, elle se rend à Saint-Tropez dans la somptueuse demeure de Mohamed Al Fayed, où elle est rejointe, peu de temps après, par Dodi, le fils du milliardaire. Cette relation naissante entre la princesse et l’héritier des magasins Harrods fait les joies de la presse people, tandis qu’elle nourrit la plus vive inquiétude dans les couloirs de Buckingham. Voir la mère du possible héritier du trône s’afficher ouvertement avec un amant de confession musulmane n’enchante guère du côté des Windsor. Les confessions adressées à un journaliste, pour la publication d’un livre à scandale, actent définitivement la rupture entre la mère de William et Harry et la famille royale. Dans ce documentaire, Gérard Miller et Anaïs Feuillette reviennent sur le destin brutal d’une des personnalités les plus en vue de son époque, en expliquant, à travers son parcours, comment son décès tragique cachait une réalité tout aussi sombre…

Diffusion « Lady Di, la femme qui s’était trompée de vie » le mercredi 23 août 2017 à 20h55 sur France 3.

En seconde partie de soirée, découvrez  le documentaire « L’Enfant roi de William et Kate » qui évoque la destinée du prince George, futur héritier de la couronne d’Angleterre.

Aucun vote actuellement

Notez cet article

LIENS SPONSORISES