Ce soir Nikos Aliagas entre à l’Elysée pour la première de « C’est Canteloup »



0
(0)

C'est Canteloup


ANNONCES

C’est Canteloup, ça recommence ! Evènement ce soir sur TF1 avec le retour de « C’est Canteloup » votre pastille d’humour quotidienne préférée avec Nicolas Canteloup et Nikos Aliagas. Premier numéro de cette nouvelle saison à 20h45 juste après le JT de 20 heures.

Pour l’occasion Nikos va réaliser sa première interview à l’Elysée en interrogeant le Président Nicolas Canteloup. Et oui car bien des choses ont changé depuis la fin de la saison dernière et l’élection d’Emmanuel Macron à la présidence de la république.


ANNONCES

C’est Canteloup nouvelle saison : demandez le programme

Entre les dossiers brûlants du gouvernement Philippe, la perspective de mouvements sociaux, l’émergence de nouvelles figures et les rapports de force dans l’opposition, la rentrée s’annonce riche en nouveautés et surprises. Entre les anciens en opération de survie et les nouveaux qui voudraient bien exister, la lutte s’annonce féroce.

Chaque soir, du lundi au vendredi, Nicolas Canteloup multipliera ses flèches, rebondira avec irrévérence, liberté et mauvaise foi sur l’actualité et les temps forts de la journée. Un décryptage un œil, des voix sans concession sur notre quotidien. Nous avons beaucoup ri avec François Hollande, nous avons le sentiment qu’avec cette nouvelle donne politique, nous ne devrions pas être en reste…

Nicolas Canteloup a été contraint de s’adapter à la nouvelle donne politique

Ce matin, au micro de Philippe Vandel dans Village médias sur Europe 1, l’imitateur s’est dit serein. Certes, l’élection d’Emmanuel Macron et la nouvelle donne politique a créé chez lui une légère inquiétude mais elle s’est rapidement dissipée.

« Quand Emmanuel Macron a été élu, on s’est dit ‘qu’est ce qui va se passer ?’, on perd toutes nos voix (…) Puis avec mes auteurs on s’est dit que forcément il y allait avoir de l’actu qui allait arriver, des boulettes, des glissades ».

Et que les fans des « anciens » ne s’inquiètent pas trop car Nicolas Canteloup n’a pas l’intention de les oublier pour autant. « Les Sarkozy, les Hollande, ce sont des hommes politiques mais ce sont avant tout des stars. Ils continuent à exister, ils vivent. Ils ne s’empêchent pas d’intervenir. On va les faire exister » a t-il rajouté.

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

Aucune note

LIENS SPONSORISES