Eddy Mitchell : « Johnny Hallyday savait que c’était fini »

Eddy Mitchell était un grand ami de Johnny Hallyday jusqu’à son décès en décembre dernier après une longue bataille contre le cancer. Une perte très douloureuse pour le chanteur, qui est également le parrain de Laura Smet.

Et alors qu’il va sortir un nouvel album de duos, Eddy Mitchell s’est confié pour la première fois depuis la mort de Johnny dans une interview pour le Parisien.

capture écran TF1

Le chanteur se souvient de l’enregistrement de leur duo sur « C’est un rockeur », qui figure sur son précédent album de duos sorti en novembre dernier : « Johnny sortait de chimio et il venait de faire deux heures de route pour traverser Los Angeles… Pour passer dix minutes ensemble. On a fait deux prises et au revoir. (…) J’ai été impressionné par sa force, sa volonté. »

Eddy Mitchell a également évoqué la fin de vie de Johnny : « Quand je suis allé le voir à la clinique, je savais que c’était râpé. Les toubibs nous l’avaient dit : ‘Il rentrera à la maison et puis…’ Ce jour-là, Johnny disait encore des conneries, ce qu’il savait très bien faire : ‘Fais chier, je suis en train de faire un album et il me manque deux titres.’ C’était son obsession, c’est quand même génial. Quand il a quitté la clinique, il savait que c’était fini. Je l’ai revu chez lui et sur son lit de mort. »

Le rockeur affirme avoir été surpris et « désolé » en apprenant que Johnny avait choisi de déshériter totalement David et Laura, affirmant également regretté tout le scandale autour de la succession : « Je ne comprends pas qu’on déshérite ses enfants, on ne doit pas le faire. (…) Il était le parrain de ma fille cadette, Pamela, je suis le parrain de Laura, mais nous n’avions jamais parlé d’héritage tous les deux. Ce qui s’est passé depuis me désole aussi. C’est de la merde montée en épingle par des merdes. Foutez la paix aux gens ! Ils ont assez de peine comme cela, tous. »

5/5 (3)

Notez cet article