Pékin Express la course infernale : lancement le 12 juillet



0
(0)

Pékin Express saison 2018 – C’est le jeudi 12 juillet à 21h que les fans de Pékin Express ont rendez-vous sur M6 pour le grand retour du programme après 4 ans d’absence ! La plus grande course d’aventure, toujours présentée par Stéphane Rotenberg, revient sur M6 et suscite déjà un engouement incroyable.


Annonces

L’appel à candidature diffusé le 12 septembre dernier a été vu par plus de 8 millions de personnes sur les réseaux sociaux en quelques heures. Sur Facebook et Twitter, les internautes ont massivement partagé l’info pour trouver leur coéquipier ou coéquipière. La production a limité le nombre de candidature et 20.000 dossiers ont été reçus en quelques jours seulement.

Conscient de l’attente du public, cette nouvelle saison de “Pékin Express” reprend les valeurs clés du programme : un parcours et des paysages extraordinaires, des moments de partage et de rencontres exceptionnels, et toujours de la compétition, des rires et parfois des larmes. Mais cette nouvelle édition va aussi proposer de nouvelles règles inédites pour offrir encore plus de rythme et d’inattendu… pour un “Pékin Express” encore plus intense et plus riche.

Pékin Express la course infernale : lancement le 12 juillet
© Patrick ROBERT/M6

Annonces

1 euro par jour, 10.000 km à parcourir 100.000 euros à gagner, 8 nouveaux binômes

8 nouveaux binômes de compétiteurs ont décidé de se lancer dans la course la plus incroyable de leur vie. Ils vivront des moments de partage, de rire mais ils devront aussi repousser leurs limites s’ils veulent aller au bout de l’aventure.


Annonces

3 nouveaux territoires pour une nouvelle route

Cette nouvelle saison offre un parcours inédit : de la jungle sauvage de Bornéo en Malaisie à la jungle urbaine et futuriste de Tokyo en passant par les paysages époustou ants des Philippines.

2 nouvelles règles

Les candidats vivront un démarrage de course totalement inédit et seront confrontés à 2 nouvelles règles : le panneau « voiture interdite » et le « duel final ».

Une course infernale de Bornéo à Tokyo…

Bornéo : la beauté sauvage
Pendant leur traversée de l’île de Bornéo, les 8 binômes vont devoir parcourir plus de 1.500 km en stop. L’endroit le plus sauvage de la planète plonge immédiatement les candidats dans la réalité et la dif culté de la course “Pékin Express”. Cette première destination réserve de grands moments de rencontres dans les villages typiques de Kampung Ayun et promet aussi du dépassement de soi. C’est un safari à travers la mangrove sur le euve Klias à la recherche d’un singe emblématique du pays qui leur permettra d’obtenir leur passeport pour les Philippines.

Philippines : l’archipel préservé
L’archipel offre des paysages époustou ants entre mer et montagne en passant par les rizières de Banaue ou encore des endroits insolites comme le village de Lunbungan appelé aussi “village des jumeaux”. Tout au long de leur 1.350 km de stop les binômes découvriront avec émerveillement ces paysages spectaculaires et seront également confrontés aux épreuves mythiques avant que le road-trip philippin ne prenne n sur la colline de l’amour.

Japon : la jungle urbaine
Troisième et dernière destination de la course qui commence à Nara au Japon, ancienne capitale du pays et berceau de l’art japonais. Plus de 13h d’auto-stop et un trek des plus risqués sur le mont Sanage attendent les binômes restants avant d’accéder au sacre du gagnant de la saison à Tokyo.

De nouvelles règles infernales

Le panneau « Voiture interdite »
C’est une des nouveautés de cette saison. Sur la route, quand les équipes tomberont sur le panneau “voiture interdite”, elles devront immédiatement descendre des véhicules dans lesquelles elles circulent (voiture, camion, bus…). La production leur indiquera quel nouveau type de transport elles doivent utiliser : vélos, bateaux, trolley… tout est possible ! Cette nouvelle règle va offrir des situations nouvelles et très imprévues et changer le rythme de la course.

Le « duel final »
La dernière équipe arrivée devra choisir, parmi celles qui ne sont pas “immunisées”, laquelle il souhaite affronter dans un “duel nal”. Seul un membre du binôme participe à cette mission composée d’une course en auto-stop et d’un jeu. À l’issue de ce duel, le binôme dont le candidat arrivera dernier sera dé nitivement éliminé…

Et les grands classiques de retour…

Le drapeau noir
Il rétrograde d’une place le binôme qui l’a encore en sa possession à son arrivée en n d’étape.

Le drapeau rouge
Il permet à l’équipe qui l’obtient de ralentir la course des autres binômes pendant 15 min à chaque fois qu’elle en croise un sur son chemin.

L’enveloppe noire
A l’issue du “duel final”, le contenu de cette enveloppe révèle s’il s’agit d’une étape éliminatoire ou non.

Le handicap
L’équipe arrivée dernière lors d’une étape non éliminatoire repart avec un handicap pour l’étape suivante.

La balise infernale
Elle stoppe la course du binôme pendant 10 min dès qu’elle sonne.

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

Aucune note

Liens sponsorisés


Annonces


Annonces