Karl E. LANDLER nous présente « Noël à Paris » (interview exclu)



ANNONCES

Le beau Karl E. LANDLER est le héros du téléfilm de Noël qui sera diffusé ce lundi 2 décembre 2019, sur M6. Son titre « Noël à Paris ». Diffusion dès 13h55 sur la chaîne mais aussi en replay et streaming vidéo sur 6play.

Karl E. LANDLER nous présente « Noël à Paris »
© Harlequin film

ANNONCES

Et qui mieux que le principal héros pouvait nous en parler ? Avant de découvrir son interview, voici la présentation de votre téléfilm…

« Noël à Paris » : synopsis officiel

À l’approche des fêtes de Noël, Lucas Beaudin, un bel homme d’affaires français, se rend aux États-Unis pour une collaboration publicitaire avec une grande entreprise. Il y rencontre Robin, ancienne mannequin et directrice artistique de la société, qui rêve de retourner à Paris…

Vidéo « Noël à Paris »

Découvrez maintenant quelques images de la version originale de « Noël à Paris ». La suite, et en version française bien sûr, c’est ce lundi 2 décembre 2019 dès 13h55 sur M6.


ANNONCES

Karl E. LANDLER : l’interview

Voici l’interview que Karl a bien voulu nous accorder à l’occasion de la première diffusion de ce téléfilm en France. Interview réalisée par Christophe M. pour Stars-actu.fr.

Les téléspectateurs français te connaissent bien puisque tu as joué dans de nombreuses séries à succès comme « Profilage », « Alice Nevers », « Section de recherches » ou bien encore « Une famille formidable ». Aujourd’hui on passe à la vitesse supérieure puisque tu tiens le premier rôle du téléfilm « Noël à Paris » qui sera diffusé lundi 2 décembre 2019 sur M6. Peux-tu nous en dire plus sur ce téléfilm, nous le raconter en quelques lignes ?

Lucas est un business man – entrepreneur à succès, womanizer aussi. il part en voyage d’affaire au Montana, Texas pour finaliser un contrat. Il rencontre Robin qui est ancien mannequin et s’occupe de gérer les dernières rectifications avant de conclure le deal. Sur de lui, il l’a « dragouille » un peu mais sa technique ne marche pas avec elle et il doit réajuster, peut-être se reconnecter avec qui il est vraiment et non son personnage public. Elle le met à l’épreuve indirectement, elle est intelligente, pas intéressée par son argent et découvre un secret à propos de lui qui peut mettre en péril une éventuelle idylle… aie aie ! Ca peut être compliqué les fêtes de Noël !

Comment décrirais-tu ton personnage ?

Il vit à cent à l’heure, super présent sur les réseaux sociaux ce qui ne lui permet pas de déconnecter. La neige et les beautés du Montana vont lui faire le plus grand bien mais pas avant d’avoir confronté quelques fantômes du passé.

Quelles sont les raisons qui t’ont poussé à accepter ce rôle ?

Film entièrement tourné en Anglais! Lucas – mon perso – à ses challenges, j’ai eu le mien! Une vraie cascade du langage pendant 5 semaines ! Je suis ravi que la chaîne Américaine ait tout compris à ce que je racontais  (rire). Ensuite les films de Noël ont une audience incroyable. J’étais aux anges – ou plutôt aux petits Lutins – lorsque j’ai décroché le rôle. Je savais que c’était une opportunité d’apporter un bon moment familial dans beaucoup de pays pour les fêtes de fin d’année.

Comment s’est déroulé le tournage ? Gardes-tu le souvenir d’une scène en particulier ?

Le tournage été un vrai bonheur ! L’équipe qui était 100% canadienne était de vrais amours, je ne pense pas avoir déjà eu une équipe de film comme ça sur un projet. Rebecca Dalton – avec qui je partage l’affiche et qui joue Robin est super fun. Il n’y avait pas une journée où l’on ne se marrait pas. Les seules fois où l’on ne se prenait pas de fou rire c’était parce qu ‘on s’embrassait, qu’on mangeait ou qu’on faisait une petite sieste après avoir mangé (rire). La vie d’acteur c’est quand même dur parfois ^^.

Que dirais-tu de ta partenaire Daphne Zuniga, mondialement connue pour son rôle de Jo Reynolds dans la série « Melrose Place » ?

Imagine.. « Jo » dans Melrose Place – je sais pas vous mais j’étais un super fan de la série quand j’était ado . C’était pour moi un grand kiff et c’est l’une des raisons qui m’ont poussé à foncer sur ce projet. Ma scène de rencontre avec Daphne dans le film, mais aussi notre toute première scène ensemble, c’était la première fois que je l’a rencontrais. Beaucoup d’émotions d’un coup (rire). Belle femme, une actrice solide et super pro ! Notre scène est superbe, tendue. On négocie les termes du contrat, il y a beaucoup de sous-entendus liés à des histoires familiales secrètes et Robin (Rebecca Dalton) qui est dans le bureau ne comprend pas ce qu’il se passe. C’était un régal à jouer.

Les téléfilms de Noël se ressemblent à peu près tous. Qu’est-ce qui le différencie des autres ?

Noël et ses romances on ne s’en lasse jamais. Pourquoi changer la recette d’un bon moment passé en famille ? On veut savoir ce qu’on regarde, on a nos attentes. Je peux dire qu’il y a un moment inattendu à la fin. Le personnage de Lucas évolue très bien , il galère un peu le pauvre. Ensuite on n’a pas poussé le bouchon trop loin. On a gardé les Zombies dans les tombes, on s’est dit pas dans ce film… vive Noël!

La magie de Noël ça évoque quoi pour toi ?

Chocolat chaud, les moments avec les gens qu’on aime près de la cheminée, la neige si on a la chance d’en avoir ce soir là et bien sure le bon délicieux repas. On n’hésite pas sur la nourriture s’il vous plait.

Tu as d’autres projets, on le sait. Quels sont-ils ? Peux-tu nous en dire plus ?

Je me suis consacré à réaliser mes premiers court métrages. Les deux sont visibles sur ma chaine Youtube sous mon nom. « DuO » et « Sitting Duck » sont deux comédies noires qui ont remporté de nombreux pris prix. Je joue aussi dans les deux aux côtés de Marem Hassler, une partenaire hors normes. Une superbe exercice.

Dans le premier « DuO » je joue une sorte de Mime Marceau qui va à Las Vegas pour une audition mais je ne parle pas un seul mot d’anglais, le vrai bordel. À découvrir ICI.


ANNONCES

Dans le deuxième « Sitting Duck » c’est un couple qui se sépare pendant le repas de noël et ça part complètement en vrille ! Si vous pensez avoir vécu une rupture de M… je pense que ce film vous montrera qu’on peut faire pire ! (rire). À découvrir ICI.


ANNONCES

Tu tournes beaucoup à l’étranger (USA, Russie, Inde) et finalement assez peu en France. Est-ce un choix ? Est-ce que la France te manque ?

J’adore bosser en France. Depuis l’arrêt de la « Famille Formidable » je n’y ai plus tourné c’est vrai. Il faudrait changer ça et peut être me trouver une autre Famille audiovisuelle (rire). Cela dit je suis en contact assez régulier avec les castings de plusieurs séries populaires que j’aimerai bien intégrer. On finira par trouver quelque chose.

As-tu un rêve particulier sur le plan professionnel ? Si oui, lequel ?

Continuer à m’amuser lorsque c’est possible. Continuer à aiguiser l’art du jeu, prendre encore plus d’expérience et plaisir. Rester proche des gens.

À l’approche des fêtes, as-tu un message à faire passer à nos lecteurs et plus généralement à tes fans ?

Les fêtes de fin d’année peuvent être des moments difficiles pour les personnes seules. Distribuez des sourires, réconciliez-vous avec un proche, un ami. Noël c’est l’époque des pardons et de l’amour.

Merci beaucoup d’avoir répondu à nos questions et à lundi sur M6 pour « Un Noël à Paris ».

© Harlequin film

ANNONCES

4.85/5 (46)

Notez cet article

LIENS SPONSORISES