« Zone Interdite » et « Enquête exclusive » du 29 mars : sommaire et reportages de ce soir (vidéo)



4.5
(16)

Annonces

« Zone Interdite » et « Enquête exclusive » du 29 mars 2020 : spéciales Covid-19. En raison de l’actualité liée au coronavirus, numéros exceptionnels de vos deux magazines d’information « Zone Interdite » et « Enquête exclusive » ce soir.


Annonces

« Zone Interdite » et  « Enquête exclusive » du 29 mars


Annonces


Annonces

Le premier, présenté par Ophélie Meunier, aura pour thème définitif « Médecins, infirmiers, aides-soignants : en première ligne »

Le second, présenté par Bernard de la Villarière, aura pour thème définitif « Covid-19 en Asie : comment gagner la guerre »


Annonces

« Zone Interdite » et « Enquête exclusive » du 29 mars : sommaire et reportages

« Zone Interdite »

À l’heure où médecins, aide-soignants et personnels infirmiers se battent pied à pied contre le Covid-19, les équipes de Zone Interdite ont pu suivre la lutte contre le virus au cœur des services d’urgences les plus exposés de France. En exclusivité, nos caméras ont pu accompagner les médecins de l’armée lors du déploiement de l’hôpital militaire de campagne mis en place à Mulhouse (Haut-Rhin) depuis lundi pour soutenir les services de réanimations débordés par l’afflux de patients.

Depuis un mois, nous suivons le travail des urgentistes, en première ligne pour accueillir les patients. Ce que nos soignants doivent accomplir est héroïque : faire face à une pandémie sans précédent dans un système hospitalier rongé par les coupes budgétaires. Ont-ils les moyens d’y parvenir ? comment gèrent-ils la crise du coronavirus ?

Le cœur de l’épidémie est dans l’est de la France. Au service des urgences de Colmar, le personnel fait face avec l’énergie du désespoir afin de soigner les patients et soutenir les familles. À Mulhouse, l’armée met en place un dispositif inédit : monter en un temps record une unité de soins intensifs dédiée à la réanimation, une pratique tout à fait différente de la médecine de guerre à laquelle ce genre de structure est habituellement dédiée.

Au Samu de Melun en Seine-et-Marne, le nombre d’appels explose. Il faut rassurer les patients inquiets et prendre en charge les malades suspects, sans risquer de contaminer le personnel.
À l’hôpital Bichat (Paris XVIIIe), un établissement référent pour accueillir les malades infectés par le Covid-19, le Professeur Cazalino et le Docteur Choquet doivent en permanence réorganiser leur service d’urgences et rassurer leur personnel plus que jamais mobilisé.
À Martigues (Bouches-du-Rhône) près de Marseille, dans un service déjà à bout de souffle, en manque chronique de lits, on puise dans les dernières ressources pour anticiper au mieux un potentiel afflux de malades.

Partout en France se pose la même problématique : faire face à la pandémie dans un contexte déjà compliqué. Car depuis près d’un an, un mouvement de grève sans précédent touche les services d’urgence. Le Covid-19 met violemment en lumière le manque de moyens humains et financiers de nos hôpitaux… et surtout l’héroïsme de ses équipes soignantes.

Dans le cadre de la diffusion de Zone Interdite, M6 proposera à ses téléspectateurs un appel aux dons pour l’alliance « Tous unis contre le virus ».

« Enquête exclusive »

Alors que l’épidémie frappe le monde entier, Enquête Exclusive propose une enquête inédite sur le Coronavirus en Asie. Une immersion réalisée au cœur de la crise en Chine, en Corée du Sud, à Taïwan et au Japon. Depuis plusieurs semaines, quatre équipes de reporters racontent, jour après jour, comment tout a changé, dans leur vie quotidienne et dans l’organisation de leur pays, dans cette partie du monde où tout a commencé. Ils montrent comment certaines décisions, parfois spectaculaires, ont permis de contenir et même juguler l’épidémie.

En Chine, Sébastien le Belzic vit reclus avec sa famille. Dans ce pays, l’appareil répressif du régime est devenu un appareil de contrôle sanitaire. Il n’y a plus de nouveaux cas en Chine, la menace vient désormais de l’extérieur, et le contrôle des étrangers s’est renforcé.

Enquête exclusive : la Malaisie au sommaire ce 3 février (VIDEO)
© Jean Brice LEMAL/M6

Annonces


Annonces

En Corée, Byun Sung Kim nous dévoile l’impressionnant déploiement de moyens et de technologies pour lutter, avec succès, contre le virus. Du dépistage dans un drive-in (où chacun peut se rendre au volant de sa voiture) à la désinfection des lieux publics, la Corée, pourtant massivement touchée, se relève déjà.

À Taiwan, c’est la solidarité nationale, l’union sacrée pour partager les moyens, les ressources, et être unis dans les choix politiques qui tient l’épidémie à l’écart. Lucie Barbazanges nous explique comment cet état insulaire a tiré les enseignements de l’épidémie du SRAS en 2003.

Au Japon, la qualité des mesures barrières, présentes dans la vie quotidienne, a empêché l’épidémie de progresser rapidement, plus que partout ailleurs. La constitution du pays ne prévoit pas de confinement. La vie et la fête continuent dans les bars de Tokyo?! Et les familles sortent pique-niquer le dimanche dans les jardins publics, à l’ombre des cerisiers en fleurs. Constantin Simon, notre reporter, raconte cet état d’esprit et cet étonnant mode de vie à la japonaise.

L’Asie est à la fois le problème et la solution. La Chine, Taiwan, la Corée du Sud et le Japon nous adressent un énorme message d’espoir. Certes, ils ont souffert, de manière unique, de l’épidémie, mais ils montrent aussi que l’on peut aujourd’hui en sortir.

Suivez également « Zone Interdite » et « Enquête exclusive » en replay et streaming gratuit sur 6play.

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 4.5 / 5. Nombre de notes : 16

Aucune note

Liens sponsorisés


Annonces


Annonces