« 120 battements par minute » ce soir sur France 3



4.5
(21)

Annonces

« 120 battements par minute », suivi d’un grand débat présenté par Carole Gaessler. Voilà votre programme télé ce soir sur France 3 et France.TV dans le cadre d’une soirée spéciale 30 ans de lutte contre le VIH.


Annonces

« 120 battements par minute »
France TV

Annonces


Annonces

Malgré la mobilisation de la crise sanitaire qui nous frappe autour de la covid-19, il est important de ne pas oublier que l’épidémie du sida est encore présente. En cette veille de la Journée mondiale de lutte contre le sida, France 3 mobilise son antenne avec la diffusion cette soirée contre la banalisation de l’épidémie.

« 120 battements par minute » : résumé et histoire

Une fresque qui bouleverse, bouscule et galvanise

Début des années 1990. Alors que le sida tue depuis près de dix ans, les militants d’Act Up-Paris multiplient les actions pour lutter contre l’indifférence générale. Parmi eux, Nathan, un nouveau venu dans le groupe, va être bouleversé par la radicalité de Sean.


Annonces

Qu’en dit la presse ?

Cinema Teaser, par Renan Cro

Film de lutte, de bande, d’amour tragique, 120 battements par minute n’a peur de rien. Ni du romanesque, ni du politique, ni même d’en faire du cinéma.

L’Express, par Éric Libiot
Le film est si réussi, si passionnant, si emballant, si émouvant qu’il semble échapper à tout, et notamment aux calculs. 120 battements par minute est en état de grâce, poussé par sa propre énergie, son propre désir. II touche chacun au plus profond. Cela s’appelle une grande œuvre.

Le Journal du Dimanche, par Barbara Théate
Après les débats enflammés des réunions hebdomadaires, les actions musclées contre les labos pharmaceutiques et le gouvernement de Mitterrand, la caméra de Robin Campillo se focalise peu à peu sur un amour naissant. Simple et beau.

Juste après

Juste après, soit à partir de 23h30, grand débat autour des « 30 de lutte contre le VIH » présenté par Carole Gaessler

1981 marque le début de l’épidémie mondiale de VIH/sida.

On parle d’hécatombe, la mort plane sur les malades, les hôpitaux se transforment en mouroirs. Les malades réclament une prise de conscience urgente de la société de cet enjeu majeur de santé publique qu’on qualifie alors de « peste rose » ou de « cancer gay ».

Avec le sida, pour la première fois dans l’histoire de la médecine, des patients se sont imposés dans le champ thérapeutique et scientifique et les associations comme Act-Up, Aides, le Sidaction ont pris en main la lutte contre l’épidémie, amenant à revoir complètement les orientations des programmes de recherche.

Où en sommes-nous après trente ans de lutte contre le VIH ?

– En France, l’épidémie reste active avec, chaque année, plus de 6 000 découvertes de séropositivité, soit 17 nouvelles infections par jour.
– Qui sont ceux qui aujourd’hui contractent la maladie ?
– Quels sont les outils pour lutter contre l’épidémie ?
– Sommes-nous assez informés ?
– Quels progrès a fait la médecine dans le traitement du VIH ?
– Comment vit-on aujourd’hui lorsqu’on est séropositif ?
– Quels sont les défis encore à relever ?
– Peut-on demain espérer un vaccin ?

Les invités

– Didier Lestrade, cofondateur d’Act Up, qu’il a présidé de 1989 à 1992.

– Pr Françoise Barré-Sinoussi, présidente du Sidaction, codécouvreuse du virus en 1983, co-Prix Nobel de médecine en 2008

– Pascale, 58 ans, habite à Bayonne, contaminée en 1984 à 22 ans par son compagnon qui lui ignorait sa séropositivité, ne l’a appris par un test de dépistage que 10 ans plus tard, en 1994). Était déjà mère d’une petite fille de 6 ans à l’époque également dépistée séropositive. Aujourd’hui grand-mère, petit garçon séro-négatif.

– Fred COLBY, 39 ans, qui a découvert sa séropositivité en 2009. Militant au sein de l’association Aides et auteur de « T’as pas le sida, j’espère?! » aux éditions Librinova dans lequel il raconte son parcours et son combat contre la sérophobie. Il vit aujourd’hui en couple avec son compagnon séronégatif.

– Dr Anne Simon, infectiologue, hôpital de la Pitié-Salpêtrière, responsable du Centre gratuit d’information de dépistage et de diagnostic (CeGIDD) VIH/IST (infections sexuellement transmissibles)

Le virus du sida circule toujours. Soirée de mobilisation à ne pas manquer ce soir sur France 3 et France.TV

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 4.5 / 5. Nombre de notes : 21

Aucune note

Liens sponsorisés


Annonces


Annonces