« Des racines et des ailes » du 27 octobre 2021 : ce soir « Les Charentes au cœur »



4.1
(9)

« Des racines et des ailes » du 27 octobre 2021. Ce soir sur France 3 numéro inédit de la collection « Passion Patrimoine » dans le cadre de votre magazine « Des racines et des ailes ». Rendez-vous dès 21H05 sur France 3 ou en replay et streaming sur France.TV.



Publicité

« Des racines et des ailes » du 27 octobre 2021
capture écran france 3


Publicité

Au programme ce soir « Les Charentes au cœur »

« Des racines et des ailes » du 27 octobre 2021

Artisans d’art, restaurateurs du patrimoine, ostréiculteur ou chef cuisinier de talent, ils sont les fers de lance de ce territoire qui relie les collines de l’Angoumois aux îles de l’Atlantique.

À La Rochelle, le chef Christopher Coutanceau vient d’obtenir sa troisième étoile. Passionné par les produits de la mer, il nous fait découvrir la magie de l’île de Ré de son enfance et nous ouvre les portes de sa cuisine où il élabore des plats d’exception. Avec lui, nous partons à la rencontre d’une productrice de cognac : Fanny Fougerat, l’une des rares femmes vignerons. Elle lui fournit une eau-de-vie « sur mesure ». Cette jeune femme déterminée modernise un savoir-faire multiséculaire.


Publicité

À Angoulême, Denis Dodeman, architecte en chef des monuments historiques, restaure la façade de l’un des plus beaux édifices romans de France : la cathédrale Saint-Pierre, avec son extraordinaire façade sculptée du XIIe siècle.

Il termine également la restauration d’un monument extravagant et unique : le château de la Mercerie. Une folie édifiée au lendemain de la Seconde Guerre mondiale par deux frères à la personnalité singulière.

En Saintonge, Elsa Ricaud, une jeune architecte du patrimoine, survole les plus belles églises romanes qui font l’identité de ce territoire. À Arces-sur-Gironde, non loin du village de Talmont, joyau de la région, elle travaille à la renaissance de peintures murales, oubliées depuis la Révolution.

Dans la cité balnéaire de Royan, le patrimoine des années 1950 est un trésor âprement défendu par ses habitants. Des plus belles villas jusqu’à l’église, chef-d’œuvre d’esthétique religieuse, cette ville est un conservatoire de l’architecture moderniste, que nous fait vivre l’historienne de l’art Charlotte de Charette.

À La Tremblade, non loin des cabanes ostréicoles multicolores sauvegardées par des passionnés, nous partageons le quotidien d’Adrien Geay. À 30 ans, il a repris l’entreprise familiale créée il y a cinq générations. Adepte de l’huître d’exception, il vit pleinement ce terroir particulier, entre terre et mer.

« Les Charentes au cœur » un film d’ Arcadie Varlamoff et Franck Dhelens à découvrir ce soir dans « Des racines et des ailes »

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 4.1 / 5. Nombre de notes : 9

Aucune note


Liens sponsorisés


Publicité