« Zone Interdite » du 9 janvier 2022 : le sommaire de ce dimanche soir



3.9
(11)

« Zone Interdite » du dimanche 9 janvier 2022. Ce soir, retrouvez un nouveau numéro inédit du magazine « Zone Interdite ». Rendez-vous ce soir dès 21h05 sur M6 ou sur 6Play pour le replay. Et c’est Ophélie Meunier qui en reprend les commandes cette semaine.

Zone Interdite 9 janvier 2022
M6
« Zone Interdite » du dimanche 9 janvier 2022 : sommaire et reportages de ce soir
Ados et sexualité : quels dangers les guettent ?

L’adolescence, c’est le temps des premières fois, des découvertes amoureuses, des initiations sensuelles. Si, selon les sondages, l’âge du premier rapport reste stable, autour de 17 ans, le numérique a bouleversé l’approche de la sexualité. Aujourd’hui, c’est sur Internet que l’on se rencontre, se drague, parfois même se dénude pour la première fois. Et ces nouvelles tendances recèlent de nouveaux dangers.

Pour décrocher un maximum de vues sur TikTok, le réseau social préféré des ados, Lola, 14 ans, se filme chaque jour, maquillée et apprêtée comme les influenceuses les plus populaires. La concurrence des « like » pousse les jeunes à érotiser leurs postures de plus en plus tôt. Au risque de recevoir d’innombrables sollicitations obscènes.
À 14 ans, Aliya a fait une terrible rencontre sur les réseaux. Elle tombe amoureuse d’un garçon qu’elle n’a jamais vu dans la réalité et qui prétend avoir 16 ans. Jouant de son emprise, ce petit copain virtuel lui extorque des dizaines de photos et vidéos à caractère sexuel. Après l’avoir fait chanter, il finit par détruire sa réputation au collège en diffusant ses films et ses clichés volés.

Autre phénomène inquiétant : le « fisha » – verlan d’affiche – qui consiste à exposer sur les réseaux sociaux les « nudes » (photos ou vidéos dénudées réalisées dans l’intimité) de jeunes filles sans leur consentement. Comble de l’humiliation, ces comptes révèlent toutes les informations personnelles des victimes : nom complet, adresse du domicile, collège ou lycée…

Dans la cité scolaire de Lorgues dans le Var, les élèves sont pourtant sensibilisés en particulier à la notion de consentement. Mais trop peu d’établissements font de l’éducation à la sexualité une priorité. Margot Fried-Filliozat, sexothérapeute, intervient régulièrement devant des adolescents. Déjà, leur imaginaire est envahi par le porno : à 12 ans, un enfant sur trois a été exposé à des images pornographiques.

Comment, au moment où les adolescents découvrent leur pouvoir de séduction, les protéger des dangers de la sexualité à l’ère d’Internet ? Entre l’interdit absolu et la permissivité, où les parents doivent-ils placer le curseur ? Et quelle est vraiment la mission de l’école pour sensibiliser les jeunes à ces nouveaux risques ?

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 3.9 / 5. Nombre de notes : 11

Aucune note


Publicité