Festival de Cannes : présentation de « Jauja »



© FDC / Lagency / Taste
© FDC / Lagency / Taste

ANNONCES

C’est hier qu’était présenté au 67ème Festival de Cannes le film « Jauja », qui fait partie de la sélection « Un Certain Regard ».

Le film, réalisé par l’argentin Lisandro Alonso, nous plonge au coeur de la Patagonie à la fin du XIXème siècle.

« Il y a quelques années, j’ai reçu un email m’expliquant qu’une amie proche avait été assassinée loin de là où elle était née. Elle aimait beaucoup écrire sur le cinéma et en parler, peut-être trop. Perturbé par cette expérience, j’ai commencé à penser à ce projet où, suivant ses conseils, j’accorde un peu plus de place aux mots et à mon propre désir. Étrangement, je sens que ce travail a pris une tournure irréelle comme pour m’aider à penser le monde et le temps que nous habitons, et la façon dont nous disparaissons pour inexplicablement revenir, par des voies mystérieuses » a expliqué le réalisateur.

Synopsis : Un avant-poste reculé au fin fond de la Patagonie, en 1882, durant la prétendue « Conquête du désert », une campagne génocidaire contre la population indigène de la région. Les actes de sauvagerie se multiplient de tous côtés. Le Capitaine Gunnar Dinesen arrive du Danemark avec sa fille de quinze ans afin d’occuper un poste d’ingénieur dans l’armée argentine. Seule femme dans les environs, Ingeborg met les hommes en émoi. Elle tombe amoureuse d’un jeune soldat, et tous deux s’enfuient à la faveur de la nuit. À son réveil, le Capitaine Dinesen comprend la situation et décide de s’enfoncer dans le territoire ennemi pour retrouver le jeune couple. JAUJA est l’histoire de la quête désespérée d’un homme pour retrouver sa fille, une quête solitaire qui nous conduit dans un lieu hors du temps, où le passé n’est plus et l’avenir n’a aucun sens.


ANNONCES

Découvrez un extrait du film

Aucun vote actuellement

Notez cet article

LIENS SPONSORISES