Accusé de pédophilie, Stephen Collins ne sera pas jugé !



0
(0)

Crédits : PR Photos
Crédits : PR Photos
JUSTICE – Il est accusé de pédophilie et pourtant il ne sera pas jugé ! Lui c’est Stephen Collins, un acteur très connu des téléspectateurs du monde entier pour avoir campé durant 11 saisons le rôle du révérend Eric Camden, irréprochable père d’une famille nombreuse, dans la série « Sept à la maison ».

Souvenez-vous. Nous sommes au début du mois d’octobre, et alors que l’acteur est en plein divorce, on apprend via le site TMZ que sa future ex femme l’a enregistré à son insu alors qu’il reconnaissait ces actes pédophiles.

Dans cet enregistrement transmis aux autorités de police, on pouvait y entendre Stephen Collins se confier à sa femme et à un thérapeute. Il y parlait de plusieurs jeunes filles dont l’une avait seulement 11 ans quand il a commencé, expliquant avoir continué quand elle avait 12 et 13 ans. Il s’agissait selon lui d’une proche de sa première femme, Marjorie Weinman.

« Il n’y a que des attouchements…J’ai mis sa main sur mon pénis » sont quelques-uns des détails sordides que cet enregistrement a permis de révéler.

Moins de 3 semaines plus tard, le site américain TMZ, celui par qui le scandale est arrivé, nous apprend que l’acteur n’aura pas à répondre de ses actes devant la justice. Ces attouchements supposés s’étant déroulés dans les années 70, ils seraient désormais prescrits par la loi. Bref Stephen Collins ne sera pas jugé. Un peu facile, non ?

Mais pour Stephen Collins cette affaire laissera forcément des traces. Rappelons en effet qu’il a déjà perdu deux rôles et a été démis de ses fonctions de co-directeur du Comité pour des écoles sans stress.

C’est la production du film « Ted 2 » qui a été la première à réagir en le supprimant purement et simplement du casting, avant même que la justice n’ait à se prononcer.

L’acteur s’est aussi fait virer aussi de la série télévisée « Scandal ». Un représentant de la chaîne américaine ABC avait alors déclaré « Nous pouvons confirmer que nous ne diffuseront aucune des images avec Stephen Collins ».

Plusieurs chaînes de télévision américaines ont suivi le pas en prenant la décision de supprimer les nombreuses rediffusions de la série « Sept à la maison ».

Quelques jours seulement après que le scandale n’éclate, l’un des responsables de la chaîne UpTV déclarait « En tant que réseau familial nous sommes profondément préoccupés par les familles qui sont potentiellement affectées par ces allégations troublantes entourant l’acteur Stephen Collins ».

Bref, et même s’il peut échapper à la justice, Stephen Collins risque de devoir tirer un trait définitif sur sa carrière. Quant à sa réputation, on peut d’ores et déjà qu’elle est ruinée.

Une affaire qui ne devrait pas franchement l’aider alors qu’une procédure de divorce est actuellement en cours. On imagine mal un juge pouvoir être conciliant avec lui après de telles et scandaleuses révélations.

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

Aucune note


Annonces