Michel Sardou & Louane : le clash !


[CLASH] Ce vendredi Michel Sardou était l’invité d’Europe 1 au sujet de la pièce « Représailles » avec Marie-Anne Chazel au théâtre de la Michodière à partir du 22 septembre. Mais le chanteur a aussi évoqué le succès de Louane Emera qui a triomphé sur les écrans dans « La famille Bélier » en reprenant plusieurs de ses chansons », dont le célèbre « Je Vole ».

Après que Louane ait jugé « ringard » et « vieillot » de chanter du Michel Sardou (voir ici), elle avait refusé de chanter « Je Vole » lors de la soirée anniversaire des 60 ans d’Europe 1 expliquant qu’elle n’avait pas le droit de le faire.


ANNONCES

capture europe1
capture europe1

Et c’est justement à ce sujet que Michel Sardou a souhaité lui répondre. « Elle dit des conneries cette petite. (…) Elle n’est pas très maligne. Sa promotion lui dit: ‘Ce soir, tu ne chantes pas Je vole.’ Donc elle dit: ‘J’ai pas le droit, mais c’est pas moi’.» Puis de préciser ensuite qu’il avait donné son autorisation et qu’elle pouvait donc faire ce qu’elle voulait.

Visiblement agacé il a ensuite rajouté « Le film a fait 7,5 millions d’entrées, on ferme sa gueule et on est content » le qualifiant de petit film gentil et sympathique. Bref on sent que Michel Sardou n’a été plus emballé que ça !


ANNONCES

Puis, dans un toute autre domaine, Michel Sardou a évoqué le très beau parcours de l’équipe féminine de football s’engageant à inviter les joueuses chez George Blanc, trois étoiles au guide Michelin, à Vonnas, dans l’Ain, en cas de victoire ce vendredi contre l’Allemagne en quart de finale. Il n’aura pas à le faire malheureusement…

« Je m’engage, devant tout Europe 1 : si elles gagnent contre l’Allemagne, je les emmène bouffer chez Georges Blanc (un restaurant trois étoiles au Michelin, Ndlr), à Vonas ( dans l’Ain). On prendra une poularde (le plat signature, 95 euros à la carte, Ndlr). Mais attention aux Allemandes : elles sont plus méchantes que les Anglaises, elles taclent dures », avait-il prévenu. Il ne croyait pas si bien dire…

Et Michel Sardou de se féliciter de la plus grande visibilité des footballeuses depuis quelques années : « Avant, le football féminin était marginalisé. Il y a avait quelques filles qui jouaient au foot à l’école…Là, c’est bien ! »

Aucun vote actuellement

Notez cet article

LIENS SPONSORISES