Le « Vagin de la Reine » : encore vandalisé à Versailles


On peut véritablement parler d’acharnement à propos de l’œuvre de l’artiste indo-britannique Anish Kapoor « Dirty Corner » (ndrl : plus connue de tous sous le nom  « Vagin de la reine ») se poursute. Cette dernière vient en effet d’être de nouveau vandalisée. En effet, et selon les informations publiées par « Le Parisien », le mot « blâme » a été « gravé » sur l’une des feuilles d’or qui avait été apposée par la direction du Château de Versailles afin de masquer des tags antisémites. Les faits se seraient déroulée dans la nuit de dimanche à lundi.

Capture France 3
Capture France 3

ANNONCES

Installée dans les jardins du Château, c’est la 4eme fois que cette œuvre surdimensionnée est ainsi victime de dégradations alors que sa surveillance avait été renforcée après les derniers actes de vandalisme qui ont été perpétrés.

Anish Kapoor affirme n’avoir  jamais appelé son œuvre « Vagin de la reine » :  « D’autres personnes ont dit cette chose à ma place, mais moi, je ne l’ai jamais dit » a t-il déclaré début juin devant les caméras de France 3.

C’est la sûreté départementale des Yvelines qui a été chargée de l’enquête. Elle s’orienterait pour le moment vers le milieu de l’extrême-droite.

Aucun vote actuellement

Notez cet article


ANNONCES

LIENS SPONSORISES