Menacé par la police, Tarantino n’est pas inquiet


Comme vous le savez peut-être, de vives tensions opposent depuis quelques semaines Quentin Tarantino et la police américaine. Pourquoi ? Et bien parce que le réalisateur a récemment participé à un rassemblement pour dénoncer les violences policières. Depuis c’est un peu la guerre entre-eux certains syndicats policiers appelant le public à boycotter ses films dont le dernier en date « Les huit salopards« ; d’autres vont plus loin encore invitant toutes les forces de police à ne plus assurer la sécurité des tournages du cinéaste.

Crédits : PR Photos
Crédits : PR Photos

Et c’est à l’occasion d’une conférence de presse donnée à Los Angeles pour la première du film que Tarantino est revenu sur cette polémique qui ne l’inquiète pas plus que ça…


ANNONCES

«Je respecte le travail de la police. Quand je suis chez moi et que je vois une voiture de patrouille, je tiens pour acquis que les policiers se soucient de moi(…) Les habitants de Pasadena pensent probablement la même chose » a t-il d’abord déclaré.

Puis de déplorer que tout le monde ne soit pas logé à la même enseigne. C’est ainsi qu’il a poursuivi en rajoutant « Les habitants de Century boulevard et d’Inglewood n’auront, par contre, pas le même point de vue.» IL faisait ainsi référence à ces quartiers un peu plus difficiles dans lesquels vivent principalement des Afro-Américains et des Latino-Américains.


ANNONCES

Quant à l’appel au boycott de son film, cela ne l’inquiète nullement « Je ne suis pas inquiet. Je n’ai pas l’impression que la police soit une force sinistre qui puisse s’en prendre aux individus et conspirer contre eux » a t-il ainsi lâché tout en regrettant que des représentants de la force publique puissent proférer des menaces, qu’elles soient ou pas verbales, à l’endroit de citoyens.

Pour Tarantino, la liberté d’expression doit permettre à tout un chacun de pouvoir « Parler des abus de pouvoir et de la brutalité policière » même si toutes les vérités ne sont pas toujours bonnes à dire.

Aucun vote actuellement

Notez cet article

LIENS SPONSORISES