Eddy Mitchell sur Hollande et Valls : « S’ils sont de gauche, je suis curé »



0
(0)

eddy-mitchell


Annonces


Annonces

Si Eddy Mitchell a beaucoup fait parler de lui au cours de ces derniers jours, c’est aussi en raison de l’interview qu’il a accordé au Journal du Dimanche paru ce 13 mars 2016.

Au cours de cet entretien  le chanteur et comédien français n’a pas hésité un instant à égratigner nos politiques : Si François Hollande, et Manuel Valls ont été aux premières loges, Nicolas Sarkozy n’a pas été épargné non plus alors que certains le présentent comme son ami.

Une interview accordée à l’occasion de son grand retour sur scène puisqu’il sera à partir de demain et jusqu’au 3 avril prochain au Palais des Sports de Paris.


Annonces

A propos de la grogne sociale actuelle, Monsieur Schmoll n’a pas vraiment mâché ses mots. Evoquant des français qui se sentent trahis, il a notamment lâché « François Hollande a été comme une bouffée d’air frais pour des millions de gens. Et il ne se passe rien »

Précisant qu’il n’avait rien personnellement contre lui, il s’est même laissé aller à un peu de compassion envers le Président. « Il fait de la peine, ce garçon. Hollande est tout le temps humilié et humiliant » a t-il rajouté.

Et pour Eddy Mitchell c’est peut-être parce que la politique qui est menée aujourd’hui en France n’est pas une politique de gauche. Il a ainsi rajouté « Mon cœur balance à gauche. Mais quelle gauche ? Et ce n’est pas le gouvernement actuel ». Puis de conclure pas une petite phrase qui fait aujourd’hui les gros titres de la presse « Si Hollande et Valls sont de gauche, moi, je suis curé ».

Quant à son amitié supposée avec Nicolas Sarkozy, le chanteur et comédien français a souhaité remettre les points sur les ‘i’.  « Nous ne sommes pas intimes au point de parler d’amitié » a t-il précisé. Si Eddy Mitchell a bien connu l’ancien président français, pas sûr qu’il lui apporte son soutien dans le cadre d’une hypothétique candidature à la présidentielle de 2017.  A son sujet il a ainsi lâché « Ces derniers temps, j’ai du mal à le comprendre. Il enchaîne bêtise sur bêtise, il se rattrape aux branches et il n’y arrive pas. Je n’ai pas l’impression qu’il ira au bout de la présidentielle ».

pour une série de concerts exceptionnels. Accompagné de 21 musiciens, il présentera des extraits de son dernier album et reviendra sur ses incontournables comme « Couleur menthe à l’eau », « Le Cimetière des éléphants », « 18 ans demain », ou « Pas de Boogie Woogie », réarrangés pour un Big Band dirigé par Michel Gaucher.

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

Aucune note

Liens sponsorisés


Annonces


Annonces