La chanteuse de la « Lambada » a bien été assassinée : 3 personnes arrêtées


Hier en fin d’après-midi nous nous faisions l’écho d’une terrible nouvelle : la chanteuse brésilienne Loalwa Braz était retrouvée morte carbonisée à l’intérieur de son véhicule en flammes (VOIR ICI).

capture Youtube

L’enquête diligentée par la police locale a très vite avancé et les premiers éléments dévoilés sont particulièrement sordides.


ANNONCES

Selon plusieurs médias, Loalwa Braz a été rouée de coups dans sa propre auberge alors qu’elle tentait de s’interposer à des cambrioleurs. Parmi eux, le concierge de l’établissement. C’est inconsciente qu’elle a été transportée dans son propre véhicule à bord duquel les cambrioleurs ont pris la fuite. Et c’est après qu’il soit tombé en panne que ces derniers y ont mis le feu abandonnant lâchement leur victime…

Et si l’enquête a avancé aussi vite c’est aussi et surtout suite au témoignage du concierge de l’auberge. D’abord entendu comme simple témoin, les policiers ont très vite tiqué en raison d’approximations et/ou de contradictions trop nombreuses. Ce dernier a d’ailleurs fini par avouer les faits et est donc passé aux aveux.


ANNONCES

Son audition a permis d’identifier deux autres hommes. En possession du téléphone et de la carte bancaire de la chanteuse, ils ont été arrêtés et placés en détention.

Âgée d’à peine 63 ans, Loalwa Braz a notamment été la chanteuse du groupe KAOMA dont le tube « La Lambada » résonne encore dans toutes les têtes. 1.7 millions de disques vendus en France 15 millions dans le monde ! Un tube incontournable !

C’est plus discrètement qu’elle avait poursuivi sa carrière en solo. Mariée à un français, elle se partageait entre l’Europe et le Brésil ces dernières années.

Aucun vote actuellement

Notez cet article

LIENS SPONSORISES