Ce soir à la télé : « Les Gardiens de la Galaxie » VS « La Famille Bélier »


Programme télé de ce dimanche 30 avril 2017. Deux énormes succès du box-office, toujours inédits en clair, vont s’affronter ce soir à la télé. D’un côté « Les Gardiens de la Galaxie » sur TF1; de l’autre « La famille Bélier sur France 2. Et quelque chose nous dit que les autres chaînes vont se contenter des miettes restantes. Et vous quel sera votre choix ? Réponse demain avec les chiffres d’audience de ces deux long-métrages qui ont fait un carton dans les salles obscures françaises.

© Marvel Studios /Disney

Les Gardiens de la Galaxie sur TF1

Sur TF1 retrouvez le film des studios Marvel « Les Gardiens de la Galaxie » de James Gunn. Au casting de ce film évènement : Chris Pratt (Peter Quill / Star-Lord), Vin Diesel (Groot (voix)), Bradley Cooper (Rocket (voix)), Zoe Saldana (Gamora), Dave Bautista (Drax le Destructeur), Lee Pace (Ronan), Glenn Close (Nova Prime), Benicio Del Toro (The Collector)


ANNONCES

L’histoire : Peter n’est qu’un enfant lorsqu’il assiste au décès de sa mère qui succombe à la maladie. En sortant de l’hôpital, un mystérieux vaisseau diffusant une lumière aveuglante le kidnappe. 26 ans plus tard, sur la planète abandonnée Morag, Peter Quill est devenu Star Lord, un redoutable aventurier. Il est pourchassé pour avoir dérobé un mystérieux globe surnommé l’orbe. Un objet convoité par Ronan, un fanatique dont la seule volonté est de détruire la galaxie. Alors que Peter est transféré à la prison du Kyln, il forme une alliance, avec d’étranges personnages. Rocket, un impitoyable raton laveur, Groot, un humanoïde végétal, Drax, le destructeur voulant venger sa famille et Gamora, une guerrière et machine à tuer qui fut prêtée à Ronan par son père. La fine équipe élabore un plan pour s’évader. En écumant les tréfonds de la galaxie, ils découvrent le véritable et inquiétant pouvoir du globe. Ils vont devoir faire face à leurs différences pour réaliser un unique objectif : mener le combat afin de sauver leur civilisation.

Le saviez-vous ?

Chris Pratt, connu pour son rôle dans le remake de Jurassic Park en 2015, continue d’évoluer dans l’univers Marvel. Il reprendra son rôle de Peter Quill dans les deux prochains volets de la saga Avengers au casting redoutable. Chris Pratt partagera l’écran avec Robert Downey Jr, Mark Ruffalo, Scarlett Johansson et Chris Evans. Les studios Marvel ont déclaré que les films développeraient des alliances inattendues entre les superhéros. Dans Avengers : Infinity War, l’acteur retrouvera Zoe Saldana qui interprètera son personnage d’héroïne extraterreste Gamora. L’actrice s’est également engagée à jouer Ney’tiri dans les quatre prochains volets d’Avatar réalisés par James Cameron.


ANNONCES

Avec « Les Gardiens de la galaxie » James Gunn a signé son premier blockbuster. A l’origine, le comic book apparu dans les années 60, mettait en scène des superhéros venant d’horizons différents. James Gunn s’est inspiré d’une version actualisée datant de 2008. Ce dernier sera aux commandes du second volet des Gardiens de la galaxie. Au sein d’une nouvelle quête, les héros tenteront de percer à jour les secrets familiaux de leur leader Peter Quill. Pas un, mais deux ennemis leur donneront du fil à retorde : Ayesha, une déesse dorée et les Ravageurs, une troupe de mercenaires mené par le pirate Yondu. Prévue pour le 26 avril 2017, ce nouvel opus à la bande-originale éclectique promet d’être explosif. On y retrouvera le célèbre personnage de Rocket Racoon, un raton laveur terrestre qui excelle dans le pilotage et Baby Groot, l’extraterrestre végétal. Leurs voix étant confiées à Bradley Cooper et Vin Diesel.

Crédit/source : Service presse TF1

© Mars Distribution

La famille Bélier sur France 2

Sur France 2 retrouvez l’un des plus gros succès du cinéma en 2014 « La famille Bélier » d’Éric Lartigau avec Louane Emera, Karin Viard, François Damiens et Éric Elmosnino…

L’histoire : Dans la famille Bélier, tout le monde est sourd sauf Paula, 16 ans. Elle est une interprète indispensable au quotidien à ses parents, notamment pour l’exploitation de la ferme familiale. Un jour, poussée par son professeur de musique qui lui a découvert un don pour le chant, elle décide de préparer le concours de Radio France. Un choix de vie qui signifierait pour elle l’éloignement de sa famille et un passage inévitable à l’âge adulte.

Et juste après… Mais le film ne sera que la première étape de la soirée qui se poursuivra ensuite par une spéciale de Mardi Cinéma consacrée aux films familiaux dont Laurent Ruquier parlera avec ses invités : Louane Emera, Luca Gelberg, Éric Lartigau, Étienne Chatiliez, Hélène Vincent, Benoît Magimel, Cécile de France, Reda Kateb, Valérie Lemercier, Philippe Laudenbach, Didier Bénureau…

Le saviez-vous

La Famille Bélier naquit dans le bureau d’un producteur friand d’idées, qui écouta une jeune femme talentueuse, Victoria Bedos, lui conter l’histoire d’une famille d’agriculteurs sourds et muets, de leur fille, entendante, qui aimerait suivre sa « voix » et entrer à la Maîtrise de Radio France à Paris. Ce qui ne devait être, selon la scénariste, qu’un « petit film », allait devenir un long métrage culte. Dès sa première semaine de sortie en salles, en décembre 2014, La Famille Bélier battait les très télégéniques Pingouins de Madagascar. Le bouche-à-oreille fonctionna à merveille et le nombre de spectateurs enfla. En fin d’exploitation, le film cumula 7 450 944 entrées au box-office français en 2014 ! Un chiffre qui le plaça derrière Qu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu ?, premier du classement. Il fut nommé six fois aux César – celui du meilleur espoir féminin revint à la jeune Louane Emera – et acheté par 85 pays, frôlant le record d’Intouchables.

Si, dans le cinéma, il est d’usage que le genre comédie remporte le plus large succès, La Famille Bélier fit recette grâce à des ingrédients et un savoir-faire savoureux. Tout d’abord, on mit dans la marmite des acteurs renommés, Karin Viard, François Damiens et Éric Elmosnino (plus connu pour ses prestations au théâtre). La jeune Louane Emera, dans le rôle-titre, cumulait des dons pour la comédie et le chant – sa voix fut remarquée dans les télé-crochets. En chef-réalisateur, on choisit Éric Lartigau qui témoignait d’une maîtrise du genre et avait signé quelques comédies incontestées telles que Mais qui a tué Pamela Rose ? et Prête-moi ta main. Il réussit ici à trouver un équilibre entre rires et émotions, sincérité et drôlerie, énergie et tendresse. Les thèmes, eux-aussi, sont de ceux qui portent : l’émancipation adolescente, le clan familial, sujet fédérateur par excellence, et la particularité qui émeut, la surdité ici, qui donne expressivité et poésie de la différence. Tout comme, d’une autre manière, l’accent dans Bienvenue chez les Ch’tis. Enfin, pour que le tout exhale à la fois une bonne senteur de terroir, le mets familial et le succès populaire, rien de tel que de bons vieux Sardou qui ne s’usent jamais. La chanson Je vole connut, via le film, une nouvelle jeunesse, grâce à des paroles qui narrent une sempiternelle histoire :

Mes chers parents, je pars
Je vous aime, mais je pars
Vous n’aurez plus d’enfant, ce soir
Je n’m’enfuis pas, je vole
Comprenez bien, je vole
Sans fumée, sans alcool, je vole, je vole

* Wikipédia
Crédit/source : Service presse France 2

Aucun vote actuellement

Notez cet article

LIENS SPONSORISES