Passe d’armes entre Najat Vallaud-Belkacem et Vanessa Burggraf dans « On n’est pas couché »


#ONPC, vidéo replay. Samedi soir dans « On n’est pas couché », c’est une violente passe d’armes qui a opposé Najat Vallaud-Belkacem, ancienne ministre de l’éducation nationale, et Vanessa Burggraf, chroniqueuse de l’émission. Et alors que l’ambiance était déjà un peu tendue, c’est la fameuse et très controversée réforme de l’orthographe qui a mis le feu aux poudres…

Najat Vallaud-Belkacem dans "On n'est pas couché"
capture écran France 2

Interrogeant Najat Vallaud-Belkacem sur son bilan, et notamment sur sa réforme des collèges, Vanessa Burggraf a d’abord déclaré « Moi je n’y crois pas à vos EPI, il faudrait plus d’heures de français, même pour ceux qui sont au collège. Parce qu’aujourd’hui, les jeunes ne savent plus lire ni écrire ».


ANNONCES

Et alors que l’ancienne ministre a vainement tenté d’expliquer sa réforme des programmes, la chroniqueuse de Laurent Ruquier a lâché «La réforme de l’orthographe, ça m’a atterré!». Et de prendre en exemple les dictées de sa fille dans lesquelles on enlève des accents, des tirets…

Sauf que Najat Vallaud-Belkacem n’est absolument pas à l’origine de cette réforme qui n’en est pas vraiment une puisqu’elle n’a aucun caractère obligatoire. Comme le rappelle LCI, ces rectifications orthographiques facultatives ont été proposées par le Conseil supérieur de la langue française en 1990 et ont été approuvées alors par l’Académie française. Et si cette réforme est revenue sur le devant de la scène c’est tout simplement parce que les éditeurs ont fini par la faire progressivement « entrer » dans les nouveaux manuels scolaires.


ANNONCES

Agacée, Najat Vallaud-Belkacem lui aussitôt rétorqué « Non mais alors là franchement c’est pas possible. Vanessa, je n’ai jamais mené de réforme de l’orthographe c’est une fake news, mais c’est pas possible vous vous rendez compte ! »

Et parce que Vanessa Burggraf a persisté dans ses accusations, l’ancienne ministre a ensuite poursuivi par ces mots « C’est incroyable, cela fait trois ans que je suis sujette à toutes les insanités de la terre et vous, journaliste, vous tombez dedans et le relayez? ». Des propos accueillis sous les applaudissements du public et des invités de l’émission.

Aucun vote actuellement

Notez cet article

LIENS SPONSORISES