Si TPMP ne revenait pas à la rentrée, un plan B serait envisagé par C8 !



0
(0)

TPMP en danger ? Il y a quelques semaines à peine, le CSA décidait de sanctionner très sévèrement l’émission « Touche pas à mon poste ». Comment ? En la privant de publicité durant 3 semaines. Un très lourd manque à gagner pour la chaîne mais aussi pour la H2O, la société de production de l’émission.


Annonces

Cette sanction, que la chaîne a jugé disproportionnée, faisait suite à deux séquences diffusées en novembre et décembre 2016 : la fameuse caméra cachée dont Matthieu Delormeau avait été victime; la séquence durant laquelle Cyril Hanouna a conduit une chroniqueuse qui avait les yeux bandés à mettre sa main sur son sexe.

En clair cette sanction n’avait aucun lien avec la fameuse affaire du prime « Radio BABA » durant lequel une séquence a été jugé homophobe. Et pour l’instant le CSA ne s’est pas encore prononcé à ce sujet.

capture écran C8

Annonces

Et bien selon le Parisien, on devrait connaître la position du CSA d’ici à la mi-juillet. Et les sanctions pourraient être plus lourdes encore affirme le célèbre quotidien en raison de la récidive…


Annonces

Et parce que ces sanctions pourraient aller jusqu’à une suspension temporaire de l’émission, C8 aurait déjà envisagé un plan B affirme le célèbre quotidien : une autre émission en lieu et place de TPMP mais toujours avec Cyril Hanouna à la présentation.

Reste que pour l’instant le CSA ne s’est pas encore prononcé et que rien ne dit qu’il décide d’en arriver à une décision aussi extrême.

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

Aucune note

Liens sponsorisés


Annonces


Annonces