Johnny Hallyday : Adeline Blondieau sort de son silence et se confie (VIDEO)

Adeline Blondieau, grande absente de l’hommage à Johnny Hallyday en décembre dernier à Paris juste après la mort du rockeur, s’est confiée pour la première fois cette semaine dans un documentaire diffusé sur C8.

L’actrice, qui a été la femme de Johnny Hallyday de 1990 à 1995, est revenue sur sa rencontre avec le chanteur, leur mariage, mais aussi leur divorce, expliquant qu’entre eux « ce n’était pas une histoire d’argent ».

Johnny Hallyday : Adeline Blondieau sort de son silence et se confie (VIDEO)
Capture C8

« Il était le meilleur ami de mon père, il venait très régulièrement à la maison dîner, on passait les vacances ensemble aussi. Il me promettait qu’il allait m’épouser ! » a expliqué Adeline au sujet du début de leur relation. « Du haut de mes 5 ans, j’ai trouvé ça formidable, je trouvais que c’était un compte de faire et j’y croyais ! » a-t-elle confié.

« Quelques années plus tard, Johnny s’est séparé de Nathalie Baye. Il a débarqué à la maison, chez mes parents. (…) Il est resté quasiment un an chez nous. Il y avait toujours cette promesse de mariage qui était toujours là… Puis les choses on changé, on s’est rapprochés, il y avait énormément de complicité »

Jusqu’au jour où Adeline a atteint la majorité : « Un jour j’ai eu 18 ans et ce jour là tout a changé parce qu’il a posé les yeux sur moi, et il m’a dit ‘t’as 18 ans, alors je vais t’épouser !’ Et un an après quasiment, on était mariés »

Et ce mariage, Adeline Blondieau explique qu’elle y croyait : « J’étais persuadée que j’étais celle qui allait le sauver de tous ses démons. Que j’étais celle qui allait pouvoir l’apaiser. Et je me suis faite embarquer dans une vie ou c’était compliqué de tout gérer. Il voulait que je sois tout le temps à ses côtés, il voulait beaucoup de présence, il n’aimait pas la solitude. Il avait des attentes auxquelles je ne pouvais pas répondre. (…) On s’était aimé, c’était compliqué. J’arrivais au bout de quelque chose que je ne pouvais plus vivre sans trop de souffrances. C’était trop compliqué, trop douloureux. Je suis partie. J’étais trop jeune pour répondre à toutes ses attentes »

Concernant les détails financiers de leur divorce, Adeline explique ne pas avoir demandé le moindre centime : « Il n’y a jamais eu d’histoire d’argent entre Johnny et moi puisque quand on s’est séparé, chacun a payé ses frais d’avocat. J’ai refusé de demander une pension parce que je trouvais que ce n’était pas normal. Mon avocate m’a conseillé et m’a dit : ‘C’est quand même le deuxième divorce.’ Et j’ai dit : ‘Non, c’est pas une histoire d’argent, c’était une histoire d’amour, et puisque je m’en vais, je veux partir comme je suis venue »

Adeline Blondieau se confie sur Johnny Hallyday, la vidéo

4.8/5 (5)

Notez cet article