« La Traque » : la fiction décriée sur l’affaire Fourniret, ce soir sur TF1



4.6
(18)

Annonces

« La Traque » est le titre de la fiction évènement proposée ce soir sur TF1. Une fiction inspirée de l’affaire Fourniret mais qui se focalise sur le travail de ces enquêteurs qui ont fait basculer l’affaire.


Annonces

« La Traque »
capture écran TF1

Annonces


Annonces

Rendez-vous dès 21h05 sur TF1 ou en replay et streaming vidéo sur MYTF1.

« La Traque » : l’histoire

Ce film événement suit l’incroyable travail des enquêteurs, leur détermination qui a permis d’intercepter, démasquer et emprisonner le couple Fourniret.
Le 26 juin 2003, Michel Fourniret est arrêté pour tentative d’enlèvement sur mineure. Il ne risque, au mieux, que quelques mois de prison. Pourtant, les policiers sont convaincus d’avoir affaire à un tueur en série. Mais ils n’ont aucune preuve… Le compte à rebours commence et s’engage alors une véritable traque psychologique…

Casting : interprètes et personnages

Et avec dans les rôles principaux :


Annonces

François-Xavier Demaison (Yan Declerck), Mélanie Bernier (Margaux Nielsen), Isabelle Gélinas (Monique Fourniret), Philippe Torreton (Michel Fourniret), Lola Zidi (Chloé), François-David Cardonnel (Joris Delhaye), Raphaël Geron (Jeff (fils de Fourniret)), Luna Bevilacqua (Rafaela), Lilea Le Borgne (Louise Nielsen), Violaine Fumeau (Elise Declerck), France Darry (Emilienne), Armelle Lecoeur (Fille Emilienne), François Soule (Jérôme Colbert), Laurence Oltusky (Judith Colbert), Sandra Moreno (Nathalie), Kamel Isker (Kamel Cherifah), Juliette Poissonnier (Christine Lambert), Arnaud Henriet (Etienne Lambert), Cyril Gourbet (Gendarme 1), Julien Buchy (OPJ), Sylvain Charbonneau (Légiste), Nicolas Delys (Technicien SDC)

Avec la participation de Yves Rénier (Arnaud Costenoble)

Le saviez-vous ?

Le fils Michel Fourniret, Sélim Fourniret, a exprimé son mécontentement sur Twitter : « TF1 insulte l’homme qui m’a sauvé du suicide, l’homme qui m’a sauvé la vie, c’est une honte » a t-il notamment écrit.

Et de dénoncer une « minable fiction adapté d’un roman 100 % fictionnel (..) une réécriture honteuse ».

Cet unitaire évènement est signé Yves Rénier et est inspiré du roman de Harold Cobert, « La mésange et l’ogresse ».

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 4.6 / 5. Nombre de notes : 18

Aucune note

Liens sponsorisés


Annonces


Annonces