« 11 septembre, au coeur du chaos » : ce soir, lundi 6 septembre 2021, sur France 3 et France.TV



4.6
(9)

Annonces

« 11 septembre, au coeur du chaos ». Vingt ans après les attentats du 11 septembre 2001, et alors que les talibans viennent de reprendre le pouvoir en Afghanistan, France Télévisions propose une programmation spéciale avec, notamment, une grande soirée documentaire sur France 3, ce soir, lundi 6 septembre à partir de 21.05 . Rendez-vous également en streaming vidéo puis replay sur France.TV.


Annonces

« 11 septembre, au coeur du chaos »
France TV

Annonces


Annonces

Votre soirée

« 11 septembre, au coeur du chaos »

À l’occasion du 20e anniversaire des attentats du 11 septembre 2001, ce film nous offre un décryptage inédit de ce jour historique. Une approche en immersion avec des images filmées par ceux qui ont vécu l’événement au plus près, et des archives sonores des contrôleurs aériens, des pompiers, de l’armée et de l’administration Bush. Des archives rares et bouleversantes qui nous font revivre ce jour qui a changé notre monde. Un témoignage intime et tragique au cœur du chaos.

Le mardi 11 septembre 2001 s’annonce comme une journée magnifique. Dans les rues de Manhattan, les New-Yorkais se pressent pour rejoindre leur bureau. Au même moment, dans les airs, une hôtesse alerte sur le détournement en cours de son avion. À 8h46, l’avion s’encastre dans la tour sud du World Trade Center. Stupéfaits, les New-Yorkais croient d’abord à un accident. Très vite, certains décident de prendre leur caméra pour témoigner de ces instants dramatiques. Ils filment ainsi la tragédie sans précédent qui se déroule dans les rues de New York, mais aussi leurs propres réactions et celles de leurs proches. Au même moment, les pompiers, les ambulanciers, les contrôleurs aériens, les membres de l’aviation militaire et du gouvernement Bush tentent de faire face au chaos et à l’horreur. Leur stupéfaction, leurs doutes et leur héroïsme nous sont restitués grâce à des archives sonores rares. Pompiers et ambulanciers convergent vers le sud de Manhattan pour prendre en charge les victimes. Mais, bientôt, un deuxième avion est repéré dans le ciel de New York par les contrôleurs aériens. À 9h03, il vient heurter la tour nord du World Trade Center. C’est un moment de bascule : les témoins du drame comprennent qu’il s’agit d’une attaque délibérée. L’administration Bush convoque alors une cellule de crise dans les sous-sols sécurisés du Pentagone et de la Maison Blanche. La transcription des échanges révèle la confusion, le désarroi du gouvernement. Au même moment, deux autres Boeing sont détournés, l’un s’écrase près du Pentagone et l’autre en Pennsylvanie.

L’onde de choc se propage au-delà des frontières américaines. Partout, les médias du monde entier relaient la tragédie en temps réel. À New York, la police fait évacuer le quartier du World Trade Center. Alors que de longues files de témoins sous le choc fuient le sud de Manhattan, l’impensable devient réalité : les tours s’effondrent l’une après l’autre. Le 11 septembre 2001 reste l’attentat le plus meurtrier du XXIe siècle : 2 973 victimes ont payé de leur vie.


Annonces

Et juste après

11 septembre, l‘avertissement du commandant Massoud

Le 9 septembre 2001, Ahmad Chah Massoud, que l’on surnomme « le lion du Pandjchir », célèbre héros de la résistance afghane, est assassiné par deux membres d’Al-Quaïda se présentant comme des journalistes. Ce tragique événement est vite mis de côté, car un autre attentat restera gravé dans les mémoires : le 11 septembre 2001, à New York. Ces deux attentats sont commandités par le même terroriste : Oussama ben Laden. Un homme avait pourtant prédit que l’Amérique serait touchée. Du haut de ses montagnes afghanes, le commandant Massoud savait ce que préparait son célèbre adversaire. C’est à Strasbourg, au Parlement européen et à Paris que le commandant Massoud était venu demander de l’aide afin d’empêcher la progression des talibans. Il a tenté de faire entendre sa voix, en vain. Ni l’Europe ni les États-Unis ne l’ont écouté. « Le lion du Pandjchir » réclamait aux Occidentaux d’exercer une pression à l’encontre du Pakistan, pays qui fournissait des armes, soutenait et abritait des talibans. Sa parole est passée sous silence, car très compromettante pour les affaires françaises : le Pakistan constituait alors le quatrième client en armement de la France.

Massoud l’Afghan (rediffusion)

Après avoir contribué à forger la légende du « lion du Pandjchir » avec son premier film, Une vallée contre un empire, Christophe de Ponfilly s’est lié d’amitié avec le commandant Massoud. En 1997, il retourne en Afghanistan afin de retrouver Massoud dans son nouveau maquis. Dans ce documentaire de référence, Christophe de Ponfilly filme cette figure charismatique de la résistance afghane lors des préparatifs de son offensive contre les talibans. Il nous livre ainsi le portrait fascinant d’un chef de guerre à l’heure de sa dernière bataille. Le commandant Massoud a été assassiné par Al-Qaïda le 9 septembre 2001, deux jours avant les attentats du World Trade Center de New York.

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 4.6 / 5. Nombre de notes : 9

Aucune note

Liens sponsorisés


Annonces


Annonces