C dans l’air du 17 janvier 2023 : invités et sommaire

5
(9)

C dans l’air du 17 janvier 2023, invités et sommaire – Ce mardi et comme tous les jours de la semaine, Caroline Roux vous donne rendez-vous sur France 5 pour un nouveau numéro inédit de « C dans l’air ». Quels sont les invités et le sommaire ce soir ? On vous dit tout.



Publicité

Rendez-vous dès 17h40 sur France 5 ou sur france.tv pour le replay.

C dans l'air du 17 janvier 2023 : invités et sommaire
© Stéphane Grangier / France TV


Publicité

C dans l’air du 17 janvier 2023 : le sommaire

🔵 Claire Hédon, défenseure des droits
Claire Hédon est la Défenseure des droits depuis le 22 juillet 2020. Dans un rapport publié lundi, elle estime que l’exécutif n’a pas apporté de réponse aux alertes lancées depuis 18 mois sur les maltraitances en maisons de retraite.
Dans une interview parue au JDD, elle déclare avoir constaté une hausse des signalements : “Le Défenseur des droits avait instruit plus de 900 réclamations en lien avec les personnes âgées en Ehpad durant les six ans précédant le rapport de 2021. Nous en avons reçu 281 de plus depuis”. Selon les chiffres du rapport, dans 43% des cas, il s’agit de cas de maltraitance, dans 30% de limitation de visites, dans 12% de restrictions à la liberté d’aller et venir.
Après un premier rapport de la Défenseure des droits sur “les droits fondamentaux des personnes âgées accueillies en Ehpad”, publié en mai 2021, qui contenait 64 recommandations pour améliorer les droits et les conditions de prise en charge des résidents, il y a eu, en janvier 2022, la parution des “Fossoyeurs”, le livre-enquête du journaliste indépendant Victor Castanet qui révélait les méthodes frauduleuses pratiquées dans les Ehpad. Le livre a eu un effet libérateur puisque la plateforme de signalement des maltraitances a ouvert 5 040 dossiers au premier semestre 2022, soit une hausse de 24 %, et devrait annoncer le double sur l’année.
Près d’un an après le scandale Orpéa, moins de 20% des Ehpad ont été contrôlés. Claire Hédon reviendra sur ce rapport et sur les réponses attendues du gouvernement sur le maltraitantes en maisons de retraite.

🔵 La fin du miracle économique chinois ?
Coup de frein sur la mondialisation. C’est ce qui semble être dans toutes les toutes têtes du 53è Forum économique de Davos. La rencontre annuelle, qui s’est ouverte hier, est devenue un symbole de la fracture entre les tenants de la mondialisation et les protectionnistes. Le FMI alerte actuellement de la « fragmentation » des échanges mondiaux, qui pourrait faire chuter le PIB mondial de plus de 7 %. Le Fonds monétaire international s’inquiète des risques liés à un retour en arrière face à la globalisation des marchés. «Nous faisons face au spectre d’une nouvelle guerre froide qui pourrait voir le monde se fragmenter en blocs économiques rivaux».
Plusieurs sujets seront sur la table dans la station alpine suisse, comme la guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis, et la course aux subventions pour rapatrier les usines. La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a déjà annoncé la création d’un « fonds de souveraineté européen ». Celui-ci soutiendrait l’industrie de l’UE face à la flambée des prix de l’énergie. Dans son viseur : l’Inflation Reduction Act de Joe Biden. Entrée en vigueur en août dernier, cette loi protectionniste cristallise les tensions avec les Européens, avec des réductions de coûts pour les Nord-Américains et des investissements massifs dans le secteur de l’énergie.
Des aides d’état similaires ont été mises en place en Chine, alors que le pays fait face à une baisse de croissance importante, notamment en raison de sa politique « zéro Covid », mais aussi à cause de son déclin démographique, le premier depuis soixante ans. L’Empire du milieu n’est ainsi plus perçu comme un Eldorado aux yeux des investisseurs, et beaucoup d’expatriés en sont revenus sans intention d’y retourner.
Pendant ce temps, en France, certaines entreprises trouvent des solutions face à la crise énergétique. Pour diminuer les coûts, les sites français de production de Toshiba font par exemple travailler leurs salariés la nuit. De leurs côtés, certaines start-up de l’Hexagone partent s’installer aux Etats-Unis pour bénéficier de la politique mise en place contre l’inflation.
Alors, peut-on vraiment parler de fin de la mondialisation ? Quels sont les enjeux du forum de Davos ? La perte de vitesse économique de la Chine est-elle durable ? L’économie française est-elle en danger face aux mesures protectionnistes américaines ?


Publicité

Retrouvez un nouveau numéro inédit de « C dans l’air » ce mardi 17 janvier 2023 à 17h40 sur France 5. Rediffusion à 23h55.

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 5 / 5. Nombre de notes : 9

Aucune note



Publicité