C dans l’air du 18 janvier 2023 : invités et sommaire

5
(7)

C dans l’air du 18 janvier 2023, invités et sommaire – Ce mercredi soir et comme tous les jours de la semaine, Caroline Roux vous donne rendez-vous sur France 5 pour un nouveau numéro inédit de « C dans l’air ». Quels sont les invités et le sommaire ce soir ? On vous dit tout.



Publicité

Rendez-vous dès 17h40 sur France 5 ou sur france.tv pour le replay.

C dans l'air du 18 janvier 2023 : invités et sommaire
© Stéphane Grangier / France TV


Publicité

C dans l’air du 18 janvier 2023 : le sommaire

🔵 Roselyne Bachelot, ancienne ministre de la Culture et auteure de “682 jours : le bal des hypocrites”
Roselyne Bachelot publie “682 jours : le bal des hypocrites”, chez Plon qui raconte son passage au poste de ministre de la Culture de Jean Castex. Elle a aussi été ministre de l’Ecologie et du Développement durable de 2002 à 2004, au moment de la loi Fillon, et ministre de la Santé de 2007 à 2010 au moment de la réforme des retraites portée par Éric Woerth, qui a rassemblé plus d’un million de Français.
Après la présentation de la réforme des retraites par Élisabeth Borne mardi 10 janvier, les secrétaires confédéraux des huit centrales ont appelé à la mobilisation le 19 janvier. Pour Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT “ce sera une très, très forte mobilisation. Il faut que ce soit du niveau de 1995, même de 2010”. Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT de son côté, a dit avoir “rarement vu autant de mécontentement et de remontées négatives”, sur lesquels les syndicats espèrent s’appuyer. Les caisses de grève ont été réactivées.
A la CGT, près de 100.000 euros de dons ont été récoltés en moins d’une semaine pour venir en aide à tous ceux qui voudront s’inscrire longuement dans le mouvement. Certains militants, les plus virulents, se disent d’ores et déjà prêts à se mobiliser pour tenir 50 à 60 jours. Demain serait donc une journée noire avec une forte mobilisation des trains, bus, école, services publics…
Dans son livre, Roselyne Bachelot revient sur ces 682 jours au poste de Ministre de la Culture, ou elle affirme que “chez les politiques, la première hypocrisie est qu’ils ne sont pas intéressés par les questions culturelles”. Elle reviendra sur cette réforme des retraites controversée avec Caroline Roux.

🔵 Ukraine : le mystérieux crash d’hélicoptère
Au moins quatorze morts, dont un enfant. C’est le bilan provisoire du crash d’hélicoptère qui a eu lieu ce mercredi 18 janvier près de Kiev. Parmi les victimes, le ministre de l’Intérieur ukrainien, Denys Monastyrsky, 42 ans. Les réactions internationales ont immédiatement afflué de toutes parts. « La France présente ses condoléances à ses amis ukrainiens » a déclaré Emmanuel Macron tandis que la ministre allemande de l’Intérieur, Nancy Faeser, a annoncé avoir proposé à Kiev le « soutien » de son pays dans l’enquête sur les causes du drame. Car rien n’indique à l’heure actuelle si l’engin – qui se rendait sur le front – a été abattu ou a été victime d’une panne.
Cette nouvelle tragédie survient quatre jours seulement après la frappe sur un immeuble d’habitation de Dnipo, qui a fait quarante-cinq morts selon le dernier bilan. Près d’un an après l’invasion russe de l’Ukraine, la guerre ne faiblit donc pas, bien au contraire. Le front est plus sanglant que jamais du côté de Soledar, avec des pertes russes considérables.
Côté Occidentaux, les regards se tournent vers l’Allemagne sur la question des chars Leopard. La pression s’accentue pour que Berlin autorise la livraison de ces chars lourds. Une question qui fait l’objet d’un débat au sein de la coalition gouvernementale. Le chancelier Olaf Schloz, qui vient de choisir le social-démocrate Boris Pistorius comme nouveau ministre de la Défense, réclame une décision collective des alliés. Ce vendredi 20 janvier, une réunion capitale aura lieu sur ce sujet à Rammstein, dans l’ouest du pays, avec l’ensemble des ministres de la défense des pays de l’OTAN.
Pendant ce temps, l’utilisation des drones comme armes de guerre est de plus en plus fréquente. Qu’ils servent à capter l’information ou à attaquer l’ennemi, l’enjeu pour chaque camp est de s’en prémunir. Côté ukrainien, les drones turcs ont permis de faire des ravages dans l’armée russe. Celle-ci utilise pour sa part des drones iraniens.
Alors, que savons-nous du crash d’hélicoptère de ce matin ? L’Allemagne peut-elle refuser la livraison de chars Leopard ? Comment se défendre face aux drones ?


Publicité

Retrouvez un nouveau numéro inédit de « C dans l’air » ce mercredi 18 janvier 2023 à 17h40 sur France 5. Rediffusion à 23h55.

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 5 / 5. Nombre de notes : 7

Aucune note



Publicité