« Qui veut être mon associé ? » du 4 janvier 2023 : saison 3 inédite ce soir sur M6

5
(7)

« Qui veut être mon associé ? » du mercredi 4 janvier 2023 – Ce soir à la télé, M6 lance la 3ème et nouvelle saison de « Qui veut être mon associé ? ». Découvrez dès maintenant les cinq entrepreneurs de votre soirée.



Publicité

Rendez-vous dès 21h10 sur M6 ou en replay et streaming sur 6PLAY.

« Qui veut être mon associé ? » du 4 janvier 2023 : saison 3 inédite ce soir sur M6
© PIERRE OLIVIER/M6


Publicité

« Qui veut être mon associé ? », présentation de la saison 3

Ils viennent de la France entière, ont des parcours et des âges différents. Ils ont tous eu une idée, celle d’un objet, d’un service ou d’un commerce, et ont un jour décidé de sauter le pas et de créer leur propre entreprise. Certains en sont aux prémices alors que d’autres vivent déjà de leur projet. Mais à tous, il manque pourtant un élément crucial : de l’accompagnement, des conseils et un financement pour aller au bout de leur rêve.
Ces passionnés vont avoir l’occasion unique de rencontrer 6 investisseurs reconnus, pour les convaincre de s’engager à leurs côtés et de devenir leur associé. Cette rencontre peut changer leur vie.

« Qui veut être mon associé ? » du 4 janvier 2023, les 5 entrepreneurs de ce soir

SOPHIE – AGLAÉ (SEINE ET MARNE)
Sophie est la fondatrice d’Aglaé, un concept unique au monde de végétal luminescent qui compte révolutionner l’avenir de l’éclairage public. Pionnière dans ce domaine, Sophie et son équipe de chercheurs biologistes ont mis au point le 1er sérum nutritif sans modification génétique et biodégradable, qui permet à de véritables végétaux de s’illuminer sous lumière noire. Une solution d’avenir à l’ère de la sobriété énergétique. Après 5 ans d’existence, l’entreprise a aujourd’hui besoin de fonds pour accélérer son développement.


Publicité

JULIEN – ERODE (NORD)
Julien est le créateur d’Erode une jeune entreprise française qui propose un sac à dos haut de gamme à protection dorsale le plus sûr du monde pour les conducteurs de 2 roues. Trois années de recherche ont été nécessaires pour développer ce sac à dos breveté. Créée en mars 2019, la commercialisation n’a été possible qu’en novembre 2021. Julien, jeune entrepreneur, n’a pas toujours fait les bons choix. Il n’a pas su gérer sa trésorerie en créant une surcharge de masse salariale, n’a pas maîtrisé ses coûts et a connu un retard de commercialisation dû au COVID. Aujourd’hui en redressement judiciaire, il vient tenter le tout pour le tout face aux investisseurs.

THIERRY – HELIO (VAR)
Au sein de son entreprise Marine Tech, Thierry a développé une solution innovante de modules, semblable à des bulles, qui permettent de transformer l’eau de mer en eau potable grâce à l’énergie du soleil. Une innovation importante, lorsque l’on sait que 780 millions de personnes dans le monde n’ont pas accès à l’eau potable. Économique, écologique, facile et rapide à installer, il est possible d’assembler ces modules pour créer de véritables stations de production d’eau, et alimenter des populations entières. Aujourd’hui l’entreprise a besoin de financement pour développer l’usine de fabrication en France et la commercialisation à l’étranger.

THIBAULT ET PHILIPPE – FLOATEE (HAUTE-GARONNE)
La noyade coute la vie à près de 50 enfants chaque année… Pour lutter efficacement contre ce danger, Thibault et Philippe, deux jeunes amis ingénieurs, ont créé en décembre 2021 le premier t-shirt anti-noyade pour les enfants de 2 à 6 ans. Un t-shirt anti-uv qui a la particularité de se transformer en 5 secondes en gilet de sauvetage au contact de l’eau. Les deux amis ont travaillé pendant un an à la mise au point du produit et réalisé une cinquantaine de prototypes avant d’obtenir un modèle breveté et certifié dont la commercialisation vient de débuter. Ils recherchent un investissement pour développer leur start-up.

NÉOKID ET JULIEN – NKD (HÉRAULT)
Néokid et Julien sont deux amis d’enfance passionnés qui se sont associés pour lancer NKD Puzzle, une entreprise qui conçoit des jouets et des jeux énigmatiques en bois fabriqués en France. En moins de 3 ans, leurs jeux et casse-têtes sont devenus de véritables classiques pour les amateurs du genre et de célèbres Youtubeurs. L’entreprise compte aujourd’hui 10 salariés et 2 soustraitants. Personne, excepté Julien, ne connaît, ni le visage, ni le prénom de Néokid, atteint d’une phobie sociale, qui se cache derrière un masque au quotidien. Ils espèrent trouver un associé pour s’impliquer dans l’industrialisation et la commercialisation à l’étranger.

Extrait vidéo

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 5 / 5. Nombre de notes : 7

Aucune note



Publicité