C dans l’air du 22 décembre 2023 : les invités et le sommaire


Publicité

C dans l’air du 22 décembre 2023, invités et sommaire – Ce vendredi et comme chaque soir sur France 5, Caroline Roux vous donne rendez-vous pour un nouveau numéro inédit de « C dans l’air ». Quels sont les invités et le sommaire de l’émission aujourd’hui ? On vous dit tout.


Rendez-vous dès 17h40 sur France 5 ou sur france.tv pour le replay.

C dans l'air du 22 décembre 2023 : les invités et le sommaire
FTV


Publicité

C dans l’air du 22 décembre 2023 : le sommaire

⚫ Gérald Kierzek, médecin urgentiste et chronique, auteur de « Deyrolle, leçons d’anatomie », sera ce soir l’invité d’Axel de Tarlé

⬛ Macron, Depardieu et la Légion d’honneur
Après la crise politique majeure ouverte au sein de la majorité présidentielle suite au vote de la loi immigration, c’est l’autre sujet qui fait beaucoup réagir depuis quarante-huit heures : la position d’Emmanuel Macron sur Gérard Depardieu, mis en examen pour viols. Les propos obscènes de l’acteur, lors de son séjour en Corée du Nord, diffusés dans Complément d’enquête sur France 2 récemment, ont beaucoup choqué. « Ils font honte à la France » a affirmé la ministre de la Culture qui a ouvert la porte au retrait de sa Légion d’honneur. Mais du côté de l’Elysée, Emmanuel Macron n’a pas du tout la même vision des choses. Mercredi soir, dans l’émission C à vous sur France 5, le chef de l’Etat s’est dit « grand admirateur » de celui qui réfute ces accusations. « Il a fait connaître la France, nos grands auteurs, nos grands personnages dans le monde entier […] il rend fier la France », a poursuivi le président qui a également dénoncé une « chasse à l’homme » contre Gérard Depardieu et a indiqué qu’il ne lui retirerait pas la Légion d’honneur sans condamnation judiciaire.
Le chef de l’Etat qui en 2017 avait engagé des démarches pour retirer la Légion d’honneur au producteur Harvey Weinstein, avant ses condamnations, a cette fois jugé qu’ « il y a peut-être des victimes, mais il y a aussi une présomption d’innocence ». « Ce n’est pas sur la base d’un reportage qu’on enlève la Légion d’honneur à un artiste », a-il affirmé ajoutant que la décoration n’a pas pour objectif de « faire la morale ». Le chef de l’Etat est également allé jusqu’à remettre en cause la véracité des images diffusées et le travail des journalistes dans Complément d’enquête : « J’ai aussi entendu qu’il y avait des polémiques sur les mots qui étaient en décalage avec les images ». Une défense qui rappelle la tribune publiée le 17 décembre dernier dans Le Journal du dimanche par la famille de Gérard Depardieu. Ses proches y dénoncent une « véritable mise en scène », ainsi qu’un « montage frauduleux » qui aurait été opéré par le magazine. Ce que réfute France Télévisions, constat d’huissier à l’appui. Le Syndicat des journalistes de France Télévisions a également publié un communiqué ce vendredi afin de dénoncer les propos du président de la République qui partagerait ce faisant « une fake news et légitime les tentatives de déstabilisation de l’émission ».
La position d’Emmanuel Macron concernant Gérard Depardieu a aussi été critiquée par de nombreuses personnalités politiques comme l’ancien président François Hollande. Plusieurs associations de défense des droits des femmes ont également fustigé des propos qui mettent en avant un discours faisant l’apologie de la culture du viol et qui sont un très mauvais signal envoyé aux victimes. Déjà mis en examen pour viols, et sous le coup d’une plainte pour agression sexuelle, Gérard Depardieu fait l’objet d’une nouvelle plainte pour viol, déposée en Espagne.


Publicité

Retrouvez un nouveau numéro inédit de « C dans l’air » ce vendredi 22 décembre 2023 à 17h40 sur France 5. Rediffusion à 23h55.



Publicité


Retour en haut