C dans l’air du 26 janvier 2024 : les invités et le sommaire


Publicité

C dans l’air du 26 janvier 2024, invités et sommaire – Ce vendredi soir sur France 5, Caroline Roux vous donne rendez-vous pour un nouveau numéro inédit de « C dans l’air ». Quels sont les invités et le sommaire de l’émission aujourd’hui ? On vous dit tout.


Rendez-vous dès 17h40 sur France 5 ou sur france.tv pour le replay.

C dans l'air du 26 janvier 2024 : les invités et le sommaire
FTV


Publicité

C dans l’air du 26 janvier 2024 : le sommaire

⚫ François-Xavier Bellamy, vice-président exécutif des Républicains et eurodéputé, sera l’invité d’Axel de Tarlé ce soir dans l’émission #cdanslair. Hier, le Conseil constitutionnel a invalidé 40 % de la loi sur l’immigration, touchant 32 dispositions, certaines très symboliques et soutenues par la droite. Cela concerne des aspects tels que le regroupement familial, le droit de séjour des étudiants étrangers avec la « caution retour », les prestations sociales telles que les aides au logement et les allocations familiales, la délictualisation du séjour irrégulier, ainsi que des points relatifs au droit de la nationalité, y compris la déchéance et la fin de l’inconditionnalité de l’hébergement d’urgence.

Le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, porteur du projet de loi sur l’immigration, modifié de manière significative par la droite au Sénat, s’est dit satisfait de la version validée par le Conseil constitutionnel, considérant que cela confirme le soutien gouvernemental aux articles en question.


Publicité

Selon François-Xavier Bellamy, cette décision du Conseil constitutionnel représente un « coup d’État institutionnel » violant tant la lettre que l’esprit de la Constitution française. Il reviendra sur cette décision du Conseil constitutionnel qui a rejeté une importante partie de la loi sur l’immigration.

⬛ Agriculteurs : 1er test pour Attal
Alors que la tension s’est intensifiée récemment, le Premier ministre doit dévoiler ce vendredi après-midi des mesures visant à apaiser la colère des agriculteurs. Gabriel Attal se rendra pour cela en Haute-Garonne. Depuis plusieurs jours, le Premier ministre s’efforce de traiter à la fois la forme et le fond pour désamorcer la crise. Lors de sa visite dans le Rhône samedi dernier, il a promis de « réduire la paperasserie » pour les agriculteurs afin de « faciliter leur vie ». Pour apaiser la pression, il a également rencontré lundi soir à Matignon la FNSEA et les Jeunes agriculteurs, tout en reportant le projet de loi sur l’agriculture, préparé depuis près d’un an.

Simultanément, le ministre de l’Intérieur a déclaré hier soir sur TF1 avoir « laissé faire », conformément à la demande du président et du Premier ministre, les agriculteurs intensifiant leurs actions en bloquant des routes, des autoroutes et en manifestant dans plusieurs villes depuis plusieurs jours. Le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, a signalé ce vendredi avoir constaté « un certain nombre d’infractions » à la loi Egalim et a menacé de sanctions les industriels et distributeurs fautifs, alors que la colère se concentre de plus en plus sur la question des prix.

Initiée en Occitanie, la mobilisation des agriculteurs s’est étendue à travers la France. Des actions choc et des blocages ont lieu dans tout le pays, avec l’A9 et l’A7 qui s’ajoutent aux nombreuses autoroutes déjà fermées. Selon Vinci, qui dénombre 500 kilomètres de routes coupées sur cet axe, c’est du « jamais vu ». En Île-de-France, les syndicats agricoles ont appelé à un « blocus de Paris », avec cinq barrages annoncés par la FNSEA autour de la capitale à partir de 14h. Le président de la FNSEA a averti que les agriculteurs seraient « galvanisés » s’ils n’étaient pas entendus, et prévoit de consulter sa base avant de réagir aux annonces très attendues du gouvernement ce soir.

Enfin, concernant la loi sur l’immigration, après la décision du Conseil constitutionnel jeudi dernier, quelles en sont les implications et que va-t-il se passer maintenant ?

Retrouvez un nouveau numéro inédit de « C dans l’air » ce vendredi 26 janvier 2024 à 17h40 sur France 5. Rediffusion à 23h55.



Publicité


Retour en haut