Zone Interdite du 11 février : sommaire du numéro ce soir sur M6


Publicité

Zone Interdite du 11 février 2024 – Ophélie Meunier vous donne rendez-vous ce dimanche soir sur M6 avec un nouveau numéro du magazine « Zone Interdite ». Et ce soir face au rugby, il s’agit d’une rediffusion avec pour thème « Alimentation, climat : ces nouveaux agriculteurs au secours de la planète ».


Rendez-vous dès 21h10 sur M6 ou sur 6Play pour le replay.

Zone Interdite du 11 février : sommaire du numéro ce soir sur M6
© Benjamin DECOIN/M6


Publicité

Zone Interdite du 11 février « Alimentation, climat : ces nouveaux agriculteurs au secours de la planète »

Demain, est-ce que nos terres conserveront leur capacité à nous nourrir ? Selon les projections scientifiques, nous n’aurions que vingt ans pour instaurer des changements radicaux afin de préserver nos récoltes. Le constat est alarmant : les sols, épuisés et appauvris par des décennies d’agriculture intensive, ne présentent plus le même rendement. Le changement climatique aggrave cette situation déjà critique. Les agriculteurs, en première ligne face à ces défis, en sont conscients, bien que souvent pointés du doigt.

Cependant, les 500 000 exploitants français pourraient être la clé de la solution. Pendant une année, nous avons suivi quatre familles d’agriculteurs, des pionniers prêts à remettre en question leurs pratiques pour sauver leurs terres. Ils expérimentent des méthodes novatrices et moins polluantes, et le retour à des techniques ancestrales montre des résultats prometteurs.


Publicité

Bien traités, nos sols représentent le moyen le plus efficace de lutter contre le réchauffement climatique, pouvant réduire les températures, limiter la consommation d’eau et capturer le carbone. En redonnant vie à leurs terres, ces nouveaux agriculteurs pourraient-ils inverser la tendance ? La survie de leurs exploitations est en jeu.

Dans le Nord, les terres agricoles sont exsangues. Hélène et Martin cultivent des pommes de terre, mais pour combien de temps encore ? Après des décennies de labour intensif, le sol s’érode et s’appauvrit. Le couple a pris une décision radicale : abandonner le labour pour revitaliser le sol. Un saut dans l’inconnu avec l’incertitude de maintenir les mêmes niveaux de production.

En Gironde, Bérénice, éleveuse de vaches, a un objectif audacieux : créer un cheptel de vaches « zéro-émission ». Elle aspire à ce que ses deux cents bovins captent plus de carbone qu’ils n’en émettent. Pour y parvenir, elle combine des méthodes ancestrales avec les connaissances modernes, notamment le « pâturage tournant dynamique », bénéfique pour elle, ses vaches et l’environnement.

Revenir aux méthodes agricoles traditionnelles est la conviction de Corinne et Ernest sur leur terre alsacienne, soumise à des températures estivales atteignant parfois 40°C. Ils cherchent à sauver leurs bêtes et leurs prairies en plantant des haies, une pratique abandonnée pendant des années au profit de l’agriculture intensive. Les effets sont spectaculaires.

Dans les Pyrénées-Orientales, la sècheresse met en péril l’activité d’André, qui vend chaque semaine ses fruits et légumes à quatre-vingts familles du village. Pour continuer à produire tout en consommant moins d’eau, il se tourne vers la nature, en utilisant des vers de terre et des champignons, adoptant ainsi la méthode des « sols vivants » comme rempart potentiel aux futures périodes de sécheresse.

Extrait vidéo de Zone Interdite du 11 février

« Alimentation, climat : ces nouveaux agriculteurs au secours de la planète », c’est ce soir dans « Zone Interdite » dès 21h10 sur M6.



Publicité


Retour en haut