Steven Spielberg défend « La vie d’Adèle »



0
(0)

Le cinéaste Steven Spielberg a pris la défense du film « La vie d’Adèle » d’Abdellatif Kechiche, qui a reçu le Palme d’Or du Festival de Cannes mais qui fait polémique depuis.

© Wild bunch
© Wild bunch

En cause, des scènes sexy entre deux lesbiennes, qui ne sont pas du goût de tout le monde. Mais Steven Spielberg, président du jury du Festival de Cannes cette année, a tenu à défendre le film.

« Pour moi, le film est une très belle histoire d’amour. Le fait qu’il s’agisse d’une grande histoire d’amour nous a donnés l’impression d’être privilégiés au lieu d’être gênés. » a-t-il déclaré.

« Privilégiés d’avoir été invités à voir ce film, c’est l’histoire d’un amour profond et d’une cassure profonde aussi. C’était magnifique. Le réalisateur n’a pas du tout brider le récit et nous étions sous le charme du film, des actrices formidables, tous les personnages du film et le réalisateur a permis aux personnages de prendre réellement vie, les silences étaient aussi importants que les paroles, c’était une histoire d’amour magnifique » a-t-il expliqué.

Et alors que les scènes les plus torrides pourraient ne pas passer la censure aux Etats-Unis, Steven Spielberg a précisé que « le fait que ce soit distribué ou pas aux Etats-Unis n’était pas un critère de choix » pour décerner la Palme d’Or à « La vie d’Adèle ».

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

Aucune note


Annonces