La BBC WORLD NEWS vous propose une interview exclusive de Lady Gaga !



0
(0)

Crédits : PR Photos
Crédits : PR Photos

Annonces

En trois albums, Lady Gaga est devenue une figure incontournable de l’industrie musicale planétaire. Stefani Germanotta, de son vrai nom, s’est mutée en véritable icône de la pop culture comptant sur plus de 40 millions de fans sur Twitter et plus de 60 millions sur Facebook.


Annonces

Surnommée « The Mother Monster », elle a su rallier tous les gamins rejetés et oppressés dans son sillon pour les rendre fiers de ce qu’ils sont.

Lady Gaga n’est donc pas simplement une star, c’est aussi un compagnon d’infortune, une seconde mère. Avec un tel statut, Lady Gaga possède un certain pouvoir de fascination. Surtout auprès des médias qu’elle sait habilement utiliser. La BBC WORLD NEWS a voulu se prêter au jeu de l’interview iconique.

Obtenir une interview avec Lady Gaga n’est pas chose facile. Accordée le 25 octobre, l’interview n’a finalement eu lieu que le 1er novembre. La journaliste Miranda Sawyer a su mettre à profit ce lapse de temps en concoctant un plateau théâtrale pour l’entretien avec la pop star qui a surement dû apprécier le geste : « La vie c’est de l’art, constamment ». Une fois le décor planté, Lady Gaga a abordé ses vacances forcées en raison d’une opération à la hanche : « Je me sentais morte, tout le temps, parce que je ne pouvais pas être sur scène », son troisième album Artpop : « En fait, je ne crée pas avec une intention de finalité » et les critiques : « C’est épuisant pour tous les artistes de sentir la projection du monde sur vous, sur ce que vous devriez être. Je ne sais pas ce que je suis. […] Je suis encore jeune concernant la durée de mon travail. Quand vous regardez les premiers travaux de nombreux artistes, vous pouvez les voir changer, les voir imiter d’autres artistes qu’ils admirent. Et puis plus tard dans leur carrière, c’est là que le vrai travail arrive. Donc, je ne sais pas si ce que je fais est bon. Ce n’est pas vraiment le sujet d’ailleurs ».


Annonces

Lady Gaga s’est également exprimée sur ses inspirations artistiques pour ce nouvel album : « Vous avez le théâtre avec Robert Wilson, vous avez la discipline avec Marina Abramovic et puis vous avez l’art commercial avec Jeff Koons. Ils représentent les genres de choses par lesquelles je suis inspirée ». Elle a évoqué ses fans : « J’ai choisi de recevoir leur amour et c’est pour cela que c’est devenu intime à travers les années. […] Je suis consciente de leur énergie et je la reçois. J’en ai besoin pour mon travail. Je ne pourrais survivre à ce que je suis devenue sans eux. Ils ont injecté cet amour en moi qui porte chaque moment de ma vie. Compartimenter mon travail de leur amour n’est pas honnête ». Enfin, signe sans doute avant coureur de sa séparation avec son manager Troy Carter quelque jours plus tard, elle a révélé son malaise face à l’industrie musicale : « Il y a beaucoup de choses que vous ne voyez pas, le monde de la musique est terrifiant et je le hais. Ils essayent de me dire ce que je dois faire tout le temps. Je suis devenue une pop star. C’est tourmentant. C’est physiquement douloureux. C’est la mort de l’art ».

Pour découvrir l’intégralité de cette interview, rendez-vous sur la BBC World News le 18 janvier à 18h30. Pour info la chaîne est distribuée en France sur Canalsat (canal 110) et Numericable (canal 63).

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

Aucune note

Liens sponsorisés


Annonces


Annonces