Propos vulgaires dans « Plus belle la vie », le CSA répond


Le CSA a répondu à une plainte concernant la série quotidienne de France 3 « Plus belle la vie ». En cause, des propos jugés trop vulgaires pour le jeune public dans des épisodes diffusés en janvier dernier.

On pouvait notamment entendre le personnage de Margaux dire « Je voulais lui pourrir la gueule ; Lui dire qu’elle doit s’en foutre de son connard de père » ou encore « Je vais foutre la merde en cours ! ; Il aurait mieux valu qu’il crève ! ».


ANNONCES

©Telfrance
©Telfrance

Des propos que le CSA n’a pas jugé si vulgaires que ça puisqu’aucune sanction n’a été donnée à la série « Plus belle la vie » et sa production, TelFrance Séries.

« La vulgarité du langage fait partie des critères pouvant justifier l’apposition d’une signalétique jeunesse, note néanmoins le CSA. Mais il n’a pas relevé d’image ou de scène susceptibles de heurter des mineurs de dix ans. » a expliqué le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel.


ANNONCES

« Dans ces conditions, le Conseil a considéré que ces deux épisodes restaient dans la limite des programmes de catégorie I, tous publics »

Aucun vote actuellement

Notez cet article

LIENS SPONSORISES