Florent Pagny : «Sept The Voice, ça suffira»



0
(0)

the-voice-florent-pagny


Annonces

Florent Pagny : «Sept The Voice, et puis s’en va » ? Alors que le deuxième grand show en direct de « The Voice » est actuellement diffusé sur TF1, Florent Pagny est comme chaque samedi soir confortablement assis dans son célèbre fauteuil rouge. Pour mémoire, mais les mordus de l’émission le savent déjà, il  est le seul coach à être présent depuis la première saison. Et tant pis pour ceux qui espèrent le voir remplacé puisqu’il compte bien rempiler pour deux saisons supplémentaires. Mais attention, un break n’est pas à exclure au-delà…. qu’il soit provisoire ou pas.


Annonces

Et c’est dans le cadre d’une  interview accordée au journal « Le Parisien/Aujourd’hui en France »  que Florent Pagny a fait cette révélation. Evoquant la sortie de son nouvel album, il a clairement laissé entendre qu’une page pourrait bien se tourner à partir de la saison 8, enfin si saison 8 il y a cela va de soi.

Ainsi, et à la question « Vous voulez continuer « The Voice » ? », Florent Pagny a déclaré « Je me dis que je vais en faire sept comme un septennat avant d’arrêter ». Puis de poursuivre par ces mots  « Ça se passe très bien cette année  donc ce serait dommage de ne pas continuer l’an prochain. Mais il faudra bien arrêter un moment alors deux ans avant, je donne ma limite. Sinon, ça risque de devenir routinier »

En attendant d’en savoir un peu plus sur son avenir dans « The Voice », une figure historique du programme, retrouvez Nikos Aliagas, Karine Ferri, Zazie, Garou, Mika et donc Florent Pagny ce soir sur TF1 dans « The Voice : la plus Voix ».


Annonces

Dans cette interview il a également évoqué son nouvel album, tout en espagnol, de son succès, de l’argent, des impôts et même de la politique.

Précisant qu’il était un bon contribuable en payant un million d’euros d’impôts par an, il a aussi évoqué la présidentielle de 2017 qui se profile à l’horizon. « Il faudrait désigner un comité des sages qui décidera du mec à mettre en place. C’est un chef d’entreprise qu’il faudrait » a t-il déclaré avant de lâcher une petite phrase qui n’est pas passée inaperçue « Aujourd’hui, on s’en fout de la droite ou de la gauche. Il y en a un qui dit ça actuellement. Il s’en prend dans la gueule partout. Mais en même temps, il faudrait peut-être reconnaître que Macron, ça rime avec pas con »…

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

Aucune note

Liens sponsorisés


Annonces


Annonces