Charlotte Valandrey évoque la mort de l’homme qui l’a contaminée



0
(0)
Charlotte Valandrey présente "Bombay mon amour"
Editions du Cherche Midi

Annonces

Charlotte Valandrey assure actuellement la promo de son nouveau livre « Bombay mon amour » paru aux éditions Cherche Midi.


Annonces

A cette occasion elle a accordé une interview au magazine France Dimanche. Elle y évoque notamment sa séropositivité, ses années de galère et son statut de « séro-inoffensive »

Mais ce que la plupart des médias ont retenu de cet entretien c’est le pardon qu’elle a accordé à l’homme qui l’a contaminé et lui a donc transmis le VIH.  Elle n’était alors âgée de que 17 ans.

Evoquant son décès elle a décidé de lui pardonner tout en prenant soin de ne pas révéler son identité.


Annonces

« Je pardonne à la personne qui m’a contaminée »  a t-elle d’abord lâché.

Puis de préciser « Je ne dirai jamais qui il était (…) ce n’était pas un anonyme, mais un musicien, un rockeur célèbre ».

Bombay mon amour, le livre de Charlotte Valandrey

Présentation du livre par l’éditeur. « J’ai fait un voyage exceptionnel, explosif, quelque part entre le luxe inouï du Taj Mahal Palace, les services secrets et les bidonvilles de Bombay. Une aventure unique, au plus près de la vie et de la nature des hommes. C’était en janvier 2014. J’accompagnais la Première dame de France dans une mission humanitaire, alors que son couple venait de voler en éclats devant le monde entier. Mon amie Lili aussi était en pleine séparation. Sale temps pour les quadras. Une femme sur deux est quittée après 40 ans. Le beau bordel ! Rien ne va plus,  » la vie n’est pourtant pas un film de cul « . Les hommes semblent insatiables, et les femmes, comme ce monde, vouées à la rupture. Il faut se battre pour aimer et continuer de croire à la magie. Dans la chaleur, l’immensité et la folie de Bombay, l’amour est revenu. « 

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

Aucune note

Liens sponsorisés


Annonces


Annonces