« La Belle et la Bête » de chez Disney s’invite sur M6



0
(0)

Alors que le film avec Emma Watson triomphe actuellement sur grand écran, notez que M6 vous offre la possibilité de (re)découvrir le film d’animation qui a peut-être bercé votre enfance,  « La Belle et la Bête ». Diffusion le lundi 17 avril 2017 (lundi de Pâques) à 16 heures sur M6.


Annonces

La Belle et la Bête
La Belle et la Bête © Disney – All rights reserved

Annonces

« La Belle et la Bête » :  l’histoire

Un petit village dans la campagne française, à la fin du XVIIIème siècle. Belle est une jeune fille, sensible et imaginative, qui passe ses journées plongée dans la lecture. Rêvant d’une existence moins banale, elle repousse obstinément les avances de Gaston, bellâtre musclé et vaniteux, dont raffolent les demoiselles de la région. Un seul homme compte pour l’heure dans sa vie : son père, Maurice, inventeur farfelu mais pauvre dont elle tolère les gaffes innombrables…

Une nuit, s’étant perdu dans la forêt, le vieil excentrique doit se réfugier dans un château pour échapper à une meute de loups. Irrité par son intrusion, le maître des lieux, une Bête gigantesque et terrifiante, le jette dans un cachot. Pour sauver son père, Belle accepte de prendre sa place. Résignée à une vie de captivité, elle ignore que se cache sous le masque de la Bête l’homme de ses rêves : un séduisant Prince que seul l’amour peut arracher à sa triste condition…

Les origines

Le sujet de « La Belle et la Bête » remonte à la nuit des temps et, depuis la mythologie grecque, a donné lieu à différentes versions.


Annonces

En 1550, l’Italien Giovanni Straparalo écrivit le conte sous la forme où nous le connaissons aujourd’hui. Au XVIIIème siècle, ce fut Madame Le Prince de Beaumont et Gabrielle de Villeneuve qui rédigèrent à leur tour leur version de l’histoire. En 1946, Jean Cocteau réalisa sur ce thème un des grands classiques du cinéma français. Par la suite, il y eut d’autres films, ainsi qu’une série télévisée pour laquelle l’action était transposée dans le New- York d’aujourd’hui.

Le saviez-vous ?

• « La Belle et la Bête » fut le cinquième long-métrage d’animation des studios Disney adapté d’un conte de fées, succédant ainsi à : « Blanche Neige et les sept nains » (1937), « Cendrillon » (1950), « La Belle au bois dormant » (1959) et « La Petite Sirène » (1989).
• Belle appartient au cercle, très fermé, des princesses Disney qui compte aujourd’hui dix membres : des princesses de légende (Blanche-Neige, Cendrillon, Aurore dans « La Belle au bois dormant ») aux héroïnes modernes (Ariel dans « La Petite Sirène », Jasmine dans « Aladdin », Tiana dans « La Princesse et la Grenouille », Raiponce) en passant par les grandes figures historiques (Pocahontas et Mulan).
• Pour ce film, près de 600 animateurs, artistes et techniciens réalisèrent en 3 ans et demi plus d’un million de dessins et 226.000 « cellos ». Dix animateurs, sous la direction du producteur Don Hahn et des réalisateurs Gary Trousdale et Kirk Wise supervisèrent l’animation des personnages principaux.
• Le film aux deux Oscars Unanimement salué par la critique, « La Belle et la Bête » est nommé plusieurs fois lors de la cérémonie des Oscars 1992. Ce chef d’œuvre d’animation est notamment le premier dessin-animé à être nommé dans la catégorie « Meilleur film » (à l’époque, la catégorie « meilleur film d’animation » n’existait pas encore). Alan Menken reçut l’Oscar de la meilleure musique originale. Par ailleurs, trois des six chansons composées par le parolier Howard Ashman furent nommées : « C’est la fête », « Belle » et « La Belle et la Bête », cette dernière recevant l’Oscar de la meilleure chanson originale.
• Dans la version originale, c’est Céline Dion qui interprète la chanson du générique de fin tandis que pour la version française, il s’agit de Julie Zenatti et Patrick Fiori.
• En 1992, lors de sa sortie en salle en France, le film remporta un très grand succès en totalisant plus de 4 millions d’entrées et battant ainsi le record obtenu par « La Petite Sirène » en 1990.
• « La Belle et la Bête » vient de faire l’objet d’un traitement 3D. Depuis début novembre en France, c’est au format Blu-Ray que l’on peut découvrir cette nouvelle version du film.

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 0 / 5. Nombre de notes : 0

Aucune note

Liens sponsorisés


Annonces


Annonces