Mort du rappeur Prodigy : s’est-il étouffé en mangeant un oeuf ?


Prodigy
Par Shakti – CC BY-SA 3.0

ANNONCES

Une bien triste nouvelle en ce premier jour de l’été. Le rappeur américain Prodigy, membre du célèbre duo Mobb Deep, est en effet décédé hier à Las Vegas alors qu’il n’était âgé que de 42 ans.

« C’est avec une extrême tristesse et incrédulité que nous confirmons la mort de notre cher ami Albert Johnson, mieux connu par des millions de fans comme Prodigy du légendaire duo de rap new-yorkais Mobb Deep » a déclaré son agent dans un bref communiqué confirmant les rumeurs véhiculées par plusieurs tabloïds.

Le duo Mobb Deep était principalement connu pour l’album « The Infamous » dont ont été extraits les tubes « Survival of the Fittest » et « Shook Ones part II »

Et si les circonstances de sa mort n’ont pas été officiellement précisées, le généralement bien informé site américain TMZ émet l’idée selon laquelle Prodigy se serait étouffé après avoir mangé un oeuf à son hôtel.


ANNONCES

Se montrant toutefois très prudent, TMZ a aussitôt précisé qu’on ne savait pas vraiment si cet « incident » avait ou pas provoqué sa mort d’autant que le rappeur souffrait depuis sa naissance d’une maladie génétique tristement célèbre, la drépanocytose

La drépanocytose affecte l’hémoglobine des globules rouges. Cette maladie génétique très répandue se manifeste notamment par une anémie, des crises douloureuses vaso-occlusives et une sensibilité plus importante aux infections. Elle est la première maladie génétique puisqu’on estime à plus de 50 millions de nombre de personnes qui en sont atteintes. En France, 441 enfants drépanocytaires ont vu le jour en 2013, soit une prévalence d’un enfant atteint pour 1 900 naissances. Ce chiffre en fait la maladie génétique la plus fréquente en France. Source Inserm

Pour en revenir à la mort de Prodigy, le site TMZ affirme que les médecins sont désormais à pied d’oeuvre afin de faire toute la lumière sur ce décès. Ils vont notamment essayer de savoir s’il est la conséquence ou pas de cet étouffement d’autant que les traitements actuels, même s’ils ont permis d’augmenter sensiblement l’espérance de vie des malades, restent assez limités. Il n’est pas exclu que le rappeur soit en effet décédé des suites de cette maladie contre laquelle il lutte depuis tant d’années.

Aucun vote actuellement

Notez cet article

LIENS SPONSORISES