« Envoyé Spécial » du 14 mai 2020 : sommaire et reportages de ce soir (vidéo)



4.7
(17)

Annonces

« Envoyé Spécial » du 14 mai 2020. Ce soir votre magazine « Envoyé Spécial » est de retour sur France 2 à partir de 21h05 et bien sûr en replay et streaming vidéo sur France.TV pour un nouveau numéro inédit présenté par Elise Lucet.


Annonces

« Envoyé Spécial » du 14 mai 2020
© Nathalie Guyon – France 2

Annonces


Annonces

Comme nous nous l’indiquons chaque semaine, ce sommaire peut bien sûr évoluer en fonction de l’actualité. Il n’est donc pas impossible qu’il puisse être modifié d’ici à ce soir…

« Envoyé Spécial » du 14 mai 2020 : sommaire et reportages de ce soir

✔️ L’hôtel des confinés, un reportage d’Yvan Martinet, Kristian Autain, Yann Moine et Guillaume Marque.

C’est un hôtel comme un refuge, mais sous haute surveillance.


Annonces

A Perpignan, des malades du covid-19, qui n’ont pas besoin d’aller à l’hôpital, acceptent de vivre confinés quelques jours dans l’une des chambres, pour ne pas contaminer leurs proches. Seuls « clients », ils sont isolés, mais peuvent prendre l’air sur leur coursive.

Ils peuvent surtout compter sur des secouristes bénévoles et aguerris, qui se relaient pour les surveiller et intervenir en cas de symptômes plus graves. Une infirmière prend leur température régulièrement et des repas réchauffés dans les cuisines désertes leur sont apportés dans leur chambre, avec d’infinies précautions.

Envoyé Spécial a partagé leur séjour dans cet hôtel à l’ambiance si particulière, un dispositif que le gouvernement voudrait voir se multiplier en France pour casser la chaîne de transmission du virus.

✔️ Santé : la France désarmée ?, une enquête de Wandrille Lanos, Mathieu Mondoulet et Damien Pasinetti avec CAPA Presse.

Nos hôpitaux manquent de médicaments en réanimation, de masques FFP2, de filtres de respirateurs, etc. Des produits que la France fabriquait pourtant dans ses usines il n’y a pas si longtemps.

Comme à l’usine de Plaintel dans les Côtes-d’Armor. Pourquoi l’Etat en 2012 a-t-il cessé de lui acheter ces masques FFP2 que l’entreprise avait perfectionnés et produisait par centaines de millions ? Pourquoi les autorités l’ont-elles laissée fermer en 2018, avec licenciement des salariés et destruction des machines-outils ?

Les laboratoires qui fabriquent aujourd’hui les tests peuvent-ils répondre à la demande pressante du gouvernement ? La matière première risque de manquer elle aussi.

Notre pays est devenu très dépendant pour ces produits vitaux. Peut-on vraiment, comme l’a réclamé Emmanuel Macron, « rebâtir notre souveraineté nationale » dans ce domaine devenu stratégique ?

✔️ Une rentrée à haut risque ?, un reportage de Pierre Monégier, Olivier Sibille, Perrine Bonnet et Christophe Kenck.

Le 11 mai, des milliers d’enfants ont repris le chemin de l’école en pleine épidémie de coronavirus. De nombreux parents et enseignants s’inquiètent, des médecins alertent. Ce retour à l’école n’est-il pas trop précoce ? Les enfants ne vont-ils pas contribuer à propager davantage le virus ?

Répondre à ces questions est crucial pour maîtriser l’épidémie. Alors en Ile-de-France, des pédiatres testent des centaines d’enfants pour déterminer combien ont été touchés par le Covid-19 et établir des statistiques fiables. Sont-ils moins contagieux ? Développent-ils moins de symptômes? L’hôpital Necker teste aussi les enfants. A Crépy-en-Valois (Oise), l’un des premiers foyers de l’épidémie fin février, l’Institut Pasteur mène une vaste étude sur la transmission du virus dans les établissements scolaires et les familles.

Une recherche urgente qui s’apparente pour les scientifiques à une incroyable enquête policière.

« Envoyé Spécial » c’est ce soir dès 21 heures sur France 2 et France.TV. Et bien sûr n’oubliez pas que vous pouvez commenter l’émission sur la page Facebook officielle de l’émission ou sur Twitter avec le hashtag #EnvoyéSpécial.

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 4.7 / 5. Nombre de notes : 17

Aucune note

Liens sponsorisés


Annonces


Annonces