Audience « Plus belle la vie » du 30 juin : ça remonte à peine pour PBLV, la série de France 3 en danger ?



4.4
(22)

Annonces

Audience « Plus belle la vie » du 30 juin 2020. Faut-il ou pas s’inquiéter de l’avenir de « Plus belle la vie » sur France 3. Pour l’instant c’est un peu prématuré de le dire mais les chiffres du retour des inédits sont loin d’être encourageants…


Annonces

Plus belle la vie : un acteur pousse un coup de gueule sur la reprise des tournages
France 3

Annonces


Annonces

Hier soir, mardi 30 juin 2020, l’épisode du jour s’est en effet contenté de 2.67 millions de téléspectateurs pour 12.5% de part de marché sur l’ensemble du public.

Alors certes c’est un peu mieux que l’épisode de lundi (2.64 millions de téléspectateurs , 11.6% de pda) mais, et on ne va pas se mentir, cela reste très faible par rapport à la concurrence des autres séries et/ou fictions quotidiennes.

Rappelons qu’avant l’interruption des inédits, PBLV affichait fièrement plus de 3 Millions de fans chaque soir avec quelques pointes à 3.5 millions.


Annonces

Audience « Plus belle la vie » du 30 juin : PBLV reste loin derrière la concurrence

Pour mieux comprendre, comparons avec les autres séries/et ou fictions quotidiennes. Et comme dirait l’autre, y’a pas photo :

– Avant 20 heures, « Demain nous appartient » est leader sur TF1 avec 3.04 millions de téléspectateurs et 19.1 % de part de marché.

– Après 20 heures, carton pour « Un si grand soleil » sur France 2 avec 3.68 millions de fidèles et 16.8% de part d’audience

– Toujours après 20 heures, beau succès pour « En Famille » sur M6 avec 3.25 millions de téléspecteurs et 14.9 % de pda. Une série qui s’adjuge les faveurs du public jeune et féminin, les cibles préférées des annonceurs.

« Plus belle la vie » : la série est-elle en danger ?

Si bien sûr il est un prématuré de dire que PBLV est en danger, gageons que les scores des prochaines semaines risquent d’être scrutés à la loupe par la direction de France Télévisions.

Programme fort de France 3, la série n’a pour l’instant pas retrouvé ses fidèles et pourrait à terme faire les frais de cette mauvaise « rentrée ». Après 16 ans de bons et loyaux services, seul un retour de « flamme » pourrait convaincre le groupe du service public d’arrêter les frais.

En mars dernier « Les Échos » nous apprenait en effet que France Télévisions réfléchissait déjà à l’après « Plus belle la vie » même si le contrat actuel entre Newen (producteur de PBLV, ndlr) et France 3 court jusqu’en 2021.

Noter cet article

Cliquez sur les étoiles pour voter

Note moyenne 4.4 / 5. Nombre de notes : 22

Aucune note

Liens sponsorisés


Annonces


Annonces